Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Mercredi 5 Août à 14:01

HCP : Baisse du taux de chômage au Maroc à 8,7 pc au 2ème trimestre 2015





Le taux de chômage au niveau national a atteint 8,7 pc au deuxième trimestre 2015, contre 9,3 pc durant la même période de 2014, soit une baisse de 0,6 point, selon le Haut-commissariat au plan (HCP). 

La population active en chômage a baissé de 6,6 pc au niveau national, passant de 1.114.000 au 2ème trimestre 2014 à 1.041.000 chômeurs au cours de la même période de l'année passée, soit 73.000 personnes en moins (54.000 en milieu urbain et 19.000 en milieu rural), a expliqué le HCP dans une note d'information sur la situation du marché du travail au deuxième trimestre de 2015. 

Ainsi, le taux de chômage est passé de 14,2 pc à 13,4 pc en milieu urbain et de 3,6 pc à 3,3 pc en milieu rural, a noté le HCP, soulignant que les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les jeunes âgés de 25 à 34 ans (-1,5 point) et les personnes ayant un diplôme (-0,9 point), alors que les hausses ont été enregistrées chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans, soit +1,3 point au niveau national, 2,2 points en milieu urbain et 0,2 point en milieu rural.

Le chômage demeure en particulier élevé parmi les diplômés et les jeunes âgés de 15 à 24 ans, a relevé la même source, précisant que parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, le taux de chômage était de 20,5 pc et de 38,6 pc parmi les citadins d'entre eux, contre 8,7 pc pour l'ensemble des personnes âgées de 15 ans et plus.

Concernant le taux de sous-emploi, il est passé de 10,4 pc à 10,8 pc au niveau national, de 9,2 pc à 9,7 pc dans les villes et de 11,7 pc à 12 pc dans les campagnes, a fait savoir le HCP, indiquant que le volume des actifs occupés en situation de sous-emploi a augmenté de 1.137.000 à 1.182.000 personnes entre les deux périodes, passant de 507.000 à 539.000 personnes dans les villes et de 630.000 à 643.000 dans les campagnes.

Selon le secteur d'activité économique, les personnes exerçant dans les BTP sont les plus touchées par le sous-emploi, aussi bien en milieu urbain qu'en milieu rural, soit 15,5 pc au niveau national, suivies par celles exerçant dans le secteur de l'"agriculture, forêt et pêche" avec un taux de 11,3 pc. 

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus