Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 20 Février à 10:43

HACA : Temps d'intervention dans les infos accordé au gouvernement dépasse celui consacré à l'opposition



Rabat - Le temps d'intervention accordé au Gouvernement et à sa majorité parlementaire dans les bulletins d'information a dépassé le double de celui consacré aux partis appartenant à l'opposition parlementaire au sein de la Chambre des Représentants, au troisième trimestre 2014, à l'exception de la chaîne régionale de Laâyoune, indique la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) dans son relevé trimestriel du temps d'intervention des personnalités politiques, professionnelles et syndicales, relatifs aux journaux d'information.



L'article 6 de la décision du CSCA n 46-06 dispose que les opérateurs de la communication audiovisuelle veillent à ce que le temps cumulé des interventions des membres du gouvernement et des partis de la majorité parlementaire ne dépasse pas le double du temps consacré aux partis appartenant à l'opposition parlementaire au sein de la Chambre des Représentants, tout en respectant des conditions de programmation comparables et similaires.

Le gouvernement et sa majorité parlementaire se sont accaparés de 80,68 pc du temps d'intervention accordé dans les chaînes publiques, 87,77 pc dans les radios publiques, 68,53 pc dans les radios privées à couverture nationale et 82,75 pc du temps d'antenne accordé par les radios privées à couverture multirégionale, précise le document de la HACA.

La même source indique avoir traité, du 1er juillet au 30 septembre 2014, un total de 5.544 journaux d'informations diffusés par 15 services de radio et de télévisions (publics et privés), précisant que le volume horaire global des interventions des personnalités publiques a dépassé 49 heures, 35 minutes et 29 secondes.

La HACA relève que le traitement des "Quatre Parts" montre également "une disparité entre les médias audiovisuels dans le respect du principe d'équité" au 3ème trimestre.

Le temps d'intervention des partis non représentés au Parlement a été le plus faible comparativement aux autres parts, en ce qu'il n'a pas atteint le seuil de 10 pc, précise-t-on

Selon la HACA, cinq centrales syndicales ont été classées au premier rang des interventions accordées aux organisations syndicales dans les médias audiovisuels au 3ème trimestre 2014.

Il s'agit de la Fédération démocratique du travail (FDT), l'Union marocaine du travail (UMT), l'Union générale des travailleurs au Maroc (UGTM), l'Organisation démocratique du travail (FDT) et la Confédération démocratique du travail (CDT), alors que le syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP) et l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM) ont occupé respectivement les 6è et 7è places.

Les résultats du suivi des organisations professionnelles montrent que la CGEM a bénéficié du temps de parole le plus élevé des organisations professionnelles 2heures, 7 minutes et 37 secondes soit 48,16 pc du volume horaire global accordé à ce type d'organisations.

La HACA a indiqué, par ailleurs, que les interventions des personnalités publiques féminines ont atteint, au cours du troisième trimestre de l'année 2014, un volume de 4 heures, 18 minutes et 52 secondes au sein des médias audiovisuels concernés par le rapport, soit 8,70 pc de l'ensemble des interventions des personnalités publiques.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara