Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Cherif CHEBIHI HASSANI - publié le Mardi 2 Décembre à 16:37

Guerre Ou Paix




" La paix soit avec vous » « Allez en paix » « La paix à tout prix ». La paix, la paix, la paix.



Guerre Ou Paix
Maintes et maintes fois, nous aspirons à la paix, nous travaillons pour la paix, nous prions pour la paix, et pourtant tout ce que nous faisons, c’est la guerre ! Humblement, nous nous agenouillons pour prier pour la paix : la légère, nous nous précipitons pour tuer ou être tué. Comment notre humanité peut justifier cela ? Quelle bêtise de croire que tout est juste dans la guerre, quand la guerre elle-même est injuste, injuste et inutile ! La guerre de la morale ne se mélange pas ! Prétendre que nous nous battons pour parvenir à la paix est une pure stupidité. Les représailles engendrent les représailles et la mort se poursuit.

La guerre est inévitable mais qui est responsable ? Beaucoup de philosophe croient que : « La guerre est un phénomène omniprésent de l’univers ». Le philosophe Grec Héraclite (500 Avant JC) a décrété que : « La guerre est la mère de toutes choses ». Tout changement économique, social, politique et physique, ne peut naître que de la guerre. Il est presque une glorification de la guerre. Qu’en est-il de ses ravages, de ses dommages, de ses destructions et de ses morts ?

Si la guerre est la décision de l’homme inhérent à sa nature, sa culture, sa prédisposition, alors il n’est pas responsable. Platon soutient que la théorie : Les guerres, les révolutions, les batailles sont uniquement dues aux désirs corporels : « De l’homme l’appétit accable perpétuellement sa capacité de raisonnement qui conduit à la dégradation morale et politique : C’est dur à avaler ! Pourquoi donc s’efforce-t-il pour la paix ? Les Points de vue opposés prétendent que tout est prédéterminé et la guerre est un fait fatal de l’univers, en d’autres termes : « Vu que l’humanité n’a pas le pouvoir de contester. Il est écrit ! C’est même difficile à avaler.

Dans sa brochure : « Paix Perpétuelle » Emmanuel Kant, propose que : « La raison est le moyen de transcender les différences culturelles relatives et les sources de friction. Son abandon est la principale cause de guerre.

Sommes-nous de conclure que l’homme a perdu la raison, ou ne dépasse les lecteurs animalité, incapable de les orienter vers des activités plus pacifiques ? »

La religion est la réponse. Toutes les religions appellent à la paix, à partir de « Shalom » à « Salam », mais la religion ne défie la disposition de l’homme ? L’homme peut ne jamais être vraiment religieux ? Combien de fois il a levé son épée pour tuer l’homme son compagnon au nom de la religion.

A aucun niveau de la raison, l’intelligence, la foi, la politesse, le progrès ou le raffinement, n’ont été en mesure d’exploiter cette bête ?

Sur les traits bestiaux de l’homme, Dostoïevski offre une description des picotements dans les frères Karamazov. Dans chaque homme une bête se cache
– la bête de la rage, la bête de la chaleur lascive aux cris des supplices…La bête de l’anarchie, la bête de la maladie, le vice, la goutte, les maladies rénales et ainsi de suite : « Une image dure et pénible de l’homme, mais que nous considérons acte dépravé et démonique de ISIS, il est vrai de contester l’existence de ses instincts. Pourtant, l’homme est capable de bonté, de gentillesse, de miséricorde et de compassion. Est-ce que ces vertus s’opposent à nos dispositions naturelles ?

Comme nous voyons le monde autour de nous, la cruauté, l’apathie, les conflits, les batailles, nous pouvons être prêts à concéder que la guerre est enracinée dans la nature humaine. Il est peut être considéré comme quelque chose de noble, entrainé par l’amour de l’honneur sans motifs égoïstes. Ya-t-il plus grand sacrifice que sa vie ? Se battre pour une cause, une idée, un idéal est noble et grand, encore pourquoi sommes-nous à rappeler l’époque où Staline accusait Napoléon et les Français se battaient pour l’argent, tandis que les Russes se battaient pour l’honneur et la réplique de Napoléon : « Tout le monde se bat pour ce qu’il a besoin ».

Cependant, il y avait un Ghandi, et il n’a pas été oublié ! Ghandi a écrit : Ils disent que les moyens, je dis moyens sont après tout, tout comme c’est le moyen, si c’est la fin.

Aucune fin ne justifie tous les moyens ! Il n’existe aucun moyen pour la paix ! La paix est le chemin.

Un prix de la paix est décerné chaque année à des artisans de paix depuis 1901, quel droit ont-ils pour eux ? Depuis des millions des personnes ont été victimes de guerres menées par les chinois, les Balkans, les Ottomans, l’abattage des Arméniens, des purges de Staline, la 1ère et la 2ème guerres mondiales, Grand Bond de Mao, au Viet Nam, le Cambodge, l’Irak, le Soudan, la Palestine,…est- ce que la bête a dépassé l’humain.

Certes, nous ne pouvons pas tenir un tel mauvais œil de notre nature. Quand la raison gouverne l’esprit, la paix règne sur le jour. D’autre part, ce qui est là pour freiner notre pessimisme ? Il n’y a pas d’espoir parce que les hommes aiment la Guerre » explique l’auteur Fred Heed « Les guerres c’est les hommes qui les font ». Hilter, Napoleon, Gengis Khan, ne sont pas battus seuls, les hommes ont suivi, saccageant, ravageant, volant, pillant, joyeusement, triomphalement.

Depuis 3500 avant JC et la fin du 20ème Siècle 14500 guerres ont eu lieu, coûtant 3,5 milliards de vie. Cela laisse à seulement 300 années de paix. La paix seulement à 81% de l’histoire a connu ce doux bref intervalle entre deux guerres. Selon Lawrence H. Keely, de l’université de l’Illinois de 90 à 95% des sociétés à travers l’histoire ont participé à au moins une guerre de temps en temps. Qui sommes-nous ceux de 5% et pourquoi nous ne pouvons pas apprendre d’eux.

Des historiens, des psychologues, des politiciens et d’autres n’ont pas réussi à s’entendre sur la raison pour laquelle nous avons la guerre et nous aussi !

Il y a 8000 traité de paix pour la paix.


« Parfois, ils vont donner une guerre et personne ne viendra » Carl Sandburg (1878-1967)



               Partager Partager