Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Vendredi 4 Septembre à 15:48

Guelmim-Oued Noun : Plus de 113 mille électeurs attendus aux bureaux de vote pour élire leurs représentants aux conseils communaux et au conseil de la région






Guelmim - Les électeurs de la province de Guelmim, comme ceux des autres préfectures et provinces du Royaume, se sont dirigés vendredi, vers les bureaux de vote, convaincus que ce scrutin sera l'occasion d'élire de nouvelles élites politiques qui seront une force de proposition pour réaliser le changement et répondre à leurs attentes.
Guelmim-Oued Noun : Plus de 113 mille électeurs attendus aux bureaux de vote pour élire leurs représentants aux conseils communaux et au conseil de la région
Quelque 113. 617 électeurs dont 58. 098 femmes sont attendus au cours de cette journée pour voter aux élections communales et régionales 2015, les premières tenues à l'aune de la nouvelle constitution de 2011, pour choisir 346 membres dont 14 élus au conseil de la région de Guelmim-Oued Noun.

Le nombre de candidats à ces élections dans la province de Guelmim a atteint 1.536 candidats et candidates pour gagner la confiance des électeurs dans deux communes urbaines et 18 communes rurales.

Depuis l'ouverture des bureaux de vote, les électeurs se sont dirigés pour prendre part à ces élections que les observateurs de la chose politique ont qualifiées de "phase essentielle" qui assoie une nouvelle étape dans le processus de réforme et d'édification démocratique, également l'occasion de faire face à la corruption".

Le nombre de bureaux de vote aménagés par les autorités locales au niveau de la province a atteint 350 (dont 33 réservés aux élections régionales) pour permettre aux électeurs de s'acquitter de leur devoir de vote dans les meilleures conditions.

"Nous sommes fiers de participer à cette phase et espérons fortement qu'elle sera l'occasion d'hisser le niveau des services qu'offrent les communes territoriales et renforcer la transparence de la gestion, et également de mette fin aux pratiques qui entravent la bonne direction des conseils élus", ont déclaré à la MAP de nombreux électeurs en marge du scrutin.

"A travers la participation à ces élections, nous espérons élire de nouvelles élites politiques compétentes et crédibles à même d'accompagner les grands chantiers enclenchés dans le Royaume, diriger le changement et veiller à répondre aux attentes sociales, économiques, culturelles et sportives des habitants", ont-ils ajouté.

"Si nous prenons part à ce vote, c'est pour accomplir notre devoir national", ont-ils poursuivi, soulignant que "cette étape est déterminante pour enraciner les principes démocratiques et soutenir le processus du développement local et construire une région forte qui traduise en actes les atouts de la nouvelle constitution".

Le nombre de candidats aux élections communales du 4 septembre 2015 dans la province de Guelmim a atteint 1.382 candidats pour pourvoir 332 sièges dont 82 réservés aux femmes.

S'agissant des élections régionales, 154 candidats répartis sur 11 listes sont en lice pour pourvoir 14 sièges dont 5 réservés aux femmes, sur un total de 39 sièges du conseil de la région de Guelmim-Oued Noun qui comprend les provinces de Guelmim (14 sièges), de Sidi Ifni (10 sièges), de Tan Tan (9 sièges) et d'Assa Zag (6).

La province, qui s'étend sur 10.783 m2, inclut les villes de Guelmim et Bouizakarne, ainsi que trois arrondissements à savoir Bouizakarne, Guelmim et Laqsabi.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».