Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Vendredi 20 Mai à 12:11

Grève des prions belges : le Conseil de l'Europe appelle Bruxelles à trouver d'urgence une solution respectant les droits humains des détenus



Bruxelles - Le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Nils Muiznieks, a appelé, vendredi, la Belgique à trouver d'urgence une solution respectant les droits humains des détenus, de certaines prisons belges affectées par une grève des agents pénitentiaires.



"Je suis extrêmement préoccupé par la situation dans un certain nombre de prisons en Belgique, où les conditions de vie des détenus se sont rapidement détériorées à la suite d'une grève entamée par les gardiens pénitentiaires", a déclaré Muiznieks, cité par l’agence belge de presse Belga.

"Dans les cas les plus sérieux, des détenus n'ont pas été autorisés à quitter leur cellule depuis plusieurs semaines, n'ont pas accès à leurs avocats, pas reçu de visites de leur famille et pas été en mesure d'avoir accès aux services de santé", déplore le commissaire, qui pointe également les mauvaises conditions sanitaires dans plusieurs établissements pénitentiaires, en raison d'un manque d'accès réguliers aux salles de douche et de bain.

M. Muiznieks rappelle que l'article 3 de la convention européenne des droits de l'Homme interdit les traitements inhumains ou dégradants dans les prisons européennes, tout en fixant des balises claires en matière d'hygiène, de conseils légaux, de contacts avec l'extérieur ou encore de récréation pour les détenus. Un mouvement de grève des gardiens de prison touche depuis plus de trois semaines les prisons de Bruxelles et de la Wallonie pour protester contre la mise en oeuvre d’un plan visant la rationalisation du secteur proposé par le ministre de la Justice Koen Geens.

Ce mouvement s’est répercuté négativement sur la vie des détenus dans les prisons concernées par le débrayage, y créant un climat d'extrême tension.

Mardi dernier, un détenu est décédé à la prison de Lantin, en région wallonne, à la suite d'une violente rixe avec un autre prisonnier. Mais rien ne permet d’affirmer si la cause de ce décès est liée à la grève dans les prisons.

L'Etat belge avait déjà été condamné à plusieurs reprises par des tribunaux locaux pour les conditions de détention infligées aux détenus à cause de la grève des gardiens des prisons.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus