Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



MAP - publié le Vendredi 7 Octobre à 21:41

Grâce à une initiative d'associations locales, des "enfants de la lune" accomplissent pour la première fois leur devoir national à Laâyoune






Malgré leurs conditions physiques difficiles, des "enfants de la lune" à Laâyoune ont pris, pour la première fois, le chemin des urnes pour accomplir leur devoir national, grâce à une initiative conjointe d’associations locales. 

Défiant leur maladie qui les condamne à une vie nocturne, à l’abri de la lumière du soleil, ces personnes souffrant de "Xeroderma Pigmentosum" se sont rendus à bord d’un véhicule "spécial" à l’établissement scolaire Ibn Tachfine pour s’acquitter de leur droit électoral, à la faveur d’une initiative conduite par l’association des parents et amis des "enfants de la lune" et l’association Afaq pour la rééducation et l’insertion des personnes handicapées. 

Dans une déclaration à la MAP, ils ont fait part de leur joie et de leur fierté de pouvoir voter et accomplir un acte civique permettant à tout un chacun de contribuer à la consolidation de l’édifice démocratique dans le Royaume.

Pour la présidente de l’association des parents et amis des "enfants de la lune", Riyadi Sghira, cette initiative louable a apporté une immense joie aux personnes atteintes de cette maladie, en leur permettant d’accomplir leur devoir national dans les meilleures conditions.

Elle a insisté, à ce propos, sur la nécessité d’accorder davantage d’importance à ces personnes qui souffrent d’une maladie difficile en vue de favoriser leur intégration socio-économique.

De son côté, Khalfaoui Yahdih, vice-président de l’association, a rendu un vibrant hommage à toutes les parties ayant contribué à l’aboutissement de cette initiative dans le but de permettre aux "enfants de la lune" d’exercer un droit garanti par la Constitution.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».