Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


APS - publié le Vendredi 8 Avril à 10:45

Général américain: Daech perçue comme une force étrangère en Libye



Washington - Le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique(EI/Daech) ne semble pas près de réussir à s'implanter en Libye comme il l'a fait en Syrie ou en Irak, restant perçu par les Libyens comme une force étrangère, a estimé jeudi le chef des forces armées américaines en Afrique.



Le général Rodriguez
Le général Rodriguez
"Il est beaucoup plus difficile" pour les éléments de l'EI de s'implanter en Libye que cela ne l'a été en Syrie, a indiqué le général Rodriguez devant la presse au Pentagone.

"Il est possible" que les terroristes parviennent un jour à contrôler une portion substantielle de territoire libyen, "mais pour l'instant ce n'est pas mon inquiétude", a dit le général.

Pour lui, les extrémistes ultra-radicaux "ne disposent pas de combattants locaux connaissant bien le pays" comme c'était le cas en Irak et en Syrie.

Et les différentes milices libyennes n'aiment pas l'ingérence étrangère, a-t-il poursuivi.

La Libye compte, selon le général Rodriguez, de "4 à 6.000 combattants" de Daech, une présence qui a "doublé" sur les 18 derniers mois.

Les terroristes de l'EI ont profité de ces divisions pour s'implanter dans le pays où il contrôle Syrte (450 km à l'est de Tripoli) et a tenté une expansion vers d'autres villes.

Une éventuelle intervention internationale contre Daech"dépend de ce que le gouvernement d'unité nationale nous demandera de faire", a souligné le général Rodriguez.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara