Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



El Houssine Bartal - publié le Vendredi 8 Février à 20:20

Gdeim Izik: A quoi joue l'AMDH ?




Le ridicule ne tue point, mais agace certainement ! Voilà ce que l'on pourrait dire sur une organisation qui se dit protectrice des droits humains, à savoir l'AMDH.



Gdeim Izik: A quoi joue l'AMDH ?
L'Association Marocaine des Droits de l'Homme a accueilli, à bras ouverts, les familles des accusés de Gdeim Izik, ces personnes qui n'ont pas hésité à tuer froidement et mutiler des éléments des forces de l'ordre, urinant même dessus pour combler leur bassesse.

Khadija Riyadi s'est "défendue" en prétendant accueillir toute personne se disant victime au Maroc.. les personnes qui se prétendraient victimes sont bien plus nombreuses que la "capacité d'accueil" de l'AMDH !

C'est se demander si l'AMDH n'a pas pris le temps de "contempler" les horreurs filmées, des scènes qui attestent de la violence qu'ont subie les forces de l'ordre dont l'unique souci était de veiller à ce que le droit soit respecté et à ce que les innocents soient protégés.

Riyadi a ainsi, mis en avant "des douleurs prétendues" de personnes qui se sentent "persécutées" depuis 1975, malgré tous les efforts du Maroc qui a fait du Sahara et son développement une priorité.

Ces personnes, et avec elles Riyadi, parlent un langage bien louche, et tentent de leurrer par leurs slogans qui résonnent bien fort dans les médias voisins.

L'AMDH aurait bien du mal à essuyer les larmes des véritables victimes, celles qui ont vu les corps des leurs mutilés et déshonorés et qui voient leur mémoire souillée et leurs assassins se matémorphoser en victimes, sous l'égide de cette association.



               Partager Partager


Commentaires