Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


Lemag - publié le Dimanche 3 Août à 02:09

GIC : L'avenir financier dans le monde inquiète le Fonds souverain de Singapour



SINGAPOUR - Le Fonds souverain de Singapour GIC qui gère plus de 100 milliards de dollars des réserves financières du pays a mis en garde samedi contre un avenir financier "difficile" dans le monde pour la prochaine décennie.



Le principal risque provient de la fin des politiques monétaires ultra-accommodantes (stimulatrices de croissance) des banques centrales des pays développés en situation de crise. Selon GIC, le prix des principaux actifs a augmenté artificiellement en raison des politiques de stimulus économique et vont désormais offrir des rendements beaucoup moins favorables.
 
"Les marchés financiers mondiaux se sont bien repris depuis la crise financière mondiale de 2008/09, en raison de taux d'intérêt faibles et des politiques monétaires non-conventionnelles (rachat par l'Etat de titres représentant des crédits de l'économie)", souligne GIC dans son rapport annuel.
 
La Banque de Réserve fédérale américaine (Fed) devrait mettre fin graduellement d'ici novembre à sa politique de rachat d'actifs entamée il y a cinq ans. La Banque centrale européenne (BCE) devrait de son côté réexaminer ses mesures de soutien à la fin de l'année.
 
"L'environnement pour la prochaine décennie va en conséquence être beaucoup plus difficile pour les investisseurs, y compris GIC"", a souligné le Fonds singapourien.
 
Singapour compte deux fonds souverains: GIC et Temasek Holdings, les retours sur investissements nets de GIC, de Temasek et de la Banque centrale représentant environ 15% du budget total de Singapour.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara