Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



afrik.com - publié le Dimanche 3 Avril à 01:43

Fuite Ban Ki-moon/Mohammed VI, qui est la taupe ?






Au Maroc comme dans l’entourage du Secrétaire général des Nations Unies, une question reste entière : qui a fait fuiter la correspondance entre le roi Mohammed VI et Ban Ki-moon ?
 
Une lettre personnelle, rédigée par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et adressée au roi du Maroc a fuité au point d’en rajouter au conflit qui oppose le royaume au Sud-Coréen. Au Maroc comme à l’ONU, l’on se demande d’où vient cette fuite qui agace la diplomatie marocaine.
Lors d’un point de presse tenu jeudi à New York, Omar Hilale, représentant permanent du royaume à l’ONU a exprimé, « la consternation et l’incompréhension du Maroc à l’égard » de cet incident. « Nous avons reçu la lettre avant-hier et vingt-quatre heures après, elle a été fuitée à certaines parties prenantes, ce qui est contraire à l’éthique onusienne et s’inscrit à rebours des pratiques diplomatiques. Nous avons malheureusement constaté que le bureau du porte-parole des Nations Unies est instrumentalisé dans une campagne médiatique contre le Maroc », a déploré Omar Hilale.
Le même jour à l’occasion d’une conférence de presse, le porte-parole de Ban Ki-moon a reconnu l’existence dudit message mais sans en révéler la teneur. Il s’est seulement contenté de préciser qu’il s’agit d’« une lettre personnelle » destinée au souverain. Selon Stéphan Dujarric, puisque c’est ce lui qu’il s’agit, Ban Ki-moon aurait présenté « des explications directes » au roi du Maroc sur sa visite dans les camps de Tindouf et à Alger, effectué début mars.
Le représentant du Maroc a démenti les propos de Stéphan Dujarric du lundi 29 mars, dénonçant « l’inclinaison » de Ban Ki-moon « devant un drapeau d’une entité non étatique et surtout sa visite à Bir Lahlou », a révélé Yabiladiqui ajoute que le diplomate marocain a révélé que le passage du Secrétaire général de l’ONU dans la zone tampon « a été prémédité », soulignant que le Maroc est en possession de « preuves attestant que tout le scénario a été accepté avant que l’hélicoptère ne décolle ».
Pour l’heure, la question qui reste entière est de savoir qui a fait fuiter la correspondance entre le Secrétaire général de l’ONU et le roi du Maroc. Du côté du royaume, la position est sans appel : cette fuite proviendrait de l’entourage de Ban Ki-mon.

Sourcehttp://www.afrik.com/

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».