Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AFP - publié le Vendredi 28 Août à 11:34

France: un deuxième responsable du parti des Verts claque la porte



Paris - Le président du groupe écologiste au Sénat, Jean-Vincent Placé, a annoncé vendredi à la radio Europe 1 qu'il quittait le parti français Europe Écologie-Les Verts, suivant ainsi une décision similaire annoncée la veille par le coprésident du groupe à l'Assemblée nationale, François de Rugy.



Jean-Vincent Placé
Jean-Vincent Placé
Europe Écologie-Les Verts (EELV), "c'est un astre mort, une structure morte qui donne aujourd'hui une vision caricaturale et politicienne de l'écologie", a dénoncé M. Placé.

Comme M. de Rugy, M. Placé s'était opposé en 2014, lors de la nomination de Manuel Valls à la tête du gouvernement, au départ des deux ministres écologistes qui y figuraient pour cause d'incompatibilité avec le nouveau Premier ministre. Il ne fait pas mystère depuis de son ardent désir de devenir ministre de François Hollande.

"EELV se fourvoie dans une dérive gauchiste, comme François de Rugy l'a indiqué", a également déclaré Jean-Vincent Placé, en allusion aux positions prises par l'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot, tentée par un rapprochement avec l'extrême gauche.

Dans la perspective d'élections régionales attendues en France en décembre, des alliances ont été passées avec le parti Front de gauche dans certaines régions.

Face au "péril Front national" (extrême droite) et à l'opposition de droite classique, "la seule réponse que nous faisons, c'est de dire: +Nous allons faire un accord politique, on ne sait même pas pourquoi, avec l'extrême gauche+", a-t-il dénoncé.

Il a répété que, pour lui, les écologistes ne doivent pas présenter une candidature à l'élection présidentielle de 2017. Les idées écologistes "ne peuvent pas être portées par une candidature croupion qui ferait 1 ou 2%", a-t-il expliqué, alors qu'une intention de se porter candidate pour cette prochaine présidentielle est prêtée à Cécile Duflot.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara