Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 26 Décembre à 12:00

France-Maroc: une nouvelle dynamique pour un partenariat d'exception ancré dans l'histoire



Paris - Après une année de brouille diplomatique, le Maroc et la France ont œuvré dès janvier 2015 à insuffler une nouvelle dynamique à leur partenariat d'exception, forts en cela de la densité et de la qualité d'une relation ancrée dans l'histoire.



Les différentes rencontres de haut niveau entre les responsables marocains et français durant l'année qui s'écoule sont le témoignage éloquent de l'attachement des deux pays à la richesse de leurs liens et de la force de leur amitié, ainsi que de la vitalité de leur coopération sur les plans politique, économique, social, humain et culturel.

En effet, c'est la rencontre, en février dernier à Paris, entre SM le Roi Mohammed VI et le président français François Hollande qui avait donné le là à cette nouvelle dynamique et permis de promouvoir davantage une coopération confiante et ambitieuse entre les deux pays.

Cette rencontre au sommet est intervenue quelques jours après la signature en janvier d'une nouvelle convention judiciaire qui avait marqué la fin de la brouille, ayant mis à mal, pendant quelques mois, le partenariat d'exception franco-marocain, et confirmé la détermination des deux pays à reprendre le chemin de l'entente.

Elle a été suivie de la tenue, fin mai dernier, de la 12-ème réunion de Haut-niveau France-Maroc, présidée par les chefs de gouvernement des deux pays et qui a été l'occasion de doter le partenariat bilatéral d'un nouveau modèle d'organisation et d'insister sur la nécessité de relever ensemble les défis du XXIe siècle, notamment face aux enjeux régionaux et internationaux.

Lors de cette réunion, sanctionnée par la signature de plusieurs conventions et accords de coopération, les deux pays ont décidé de renforcer le volet opérationnel du dispositif de coopération autour de cinq pôles thématiques : le dialogue diplomatique et stratégique , la sécurité , la compétitivité économique , le dialogue des sociétés et le développement durable.

Sur un autre registre, il y a lieu de signaler que les relations maroco-françaises se caractérisent par leur densité sur le plan économique, en témoignent le lancement de plusieurs projets communs et la forte présence des entreprises du CAC 40 dans le Royaume.

L'usine Renault Tanger qui a permis de faire du secteur de l'automobile un fleuron de l'industrie marocaine ou encore le projet de ligne à grande vitesse qui en est à un stade avancé, illustrent parfaitement ce partenariat économique exemplaire, appelé à se renforcer davantage à la faveur de la belle aventure que mènent les entreprises des deux pays dans le continent africain.

Cette marque de confiance des opérateurs économiques français à l'égard du Royaume s'est concrétisée une fois de plus avec la signature de l'accord portant sur l'implantation au Maroc d'un deuxième constructeur automobile français, en l'occurrence PSA Peugeot Citroën, une confiance qui a permis de faire de l'industrie automobile le premier secteur à l'export du pays en 2014.

Cette nouvelle implantation reflète aussi l'ambition commune des deux pays de poursuivre le renforcement de leur partenariat en développant des projets conjoints dans les secteurs d'avenir en particulier les transports, les énergies renouvelables, le numérique et le tourisme, en direction des marchés émergents de la région, notamment en Afrique.

C'est dans ce contexte que s'inscrit la visite d'amitié et de travail effectuée en septembre dernier à Tanger par le président français et qui avait pour objectif de poursuivre l'approfondissement des relations bilatérales, dont la densité et la qualité sont exceptionnelles dans plusieurs domaines.

Par ailleurs, il y a lieu de rappeler l'important soutien financier accordé par l'Agence française du développement (AFD) à plusieurs projets de développement économique dans le Royaume et qui concernent plusieurs domaines dont la promotion des PME, les infrastructures et les transports.

A rappeler aussi qu'avec environ 750 filiales d'entreprises françaises recensées, le Maroc est la première destination des investissements français sur le continent africain.

La coopération entre le Maroc et la France s'étend aussi à lutte contre le terrorisme et contre le trafic des stupéfiants.

A cet égard, le président français avait salué la qualité de la coopération avec le Maroc en matière de lutte contre le trafic de drogue, suite à la saisie record en juillet dernier de près de six tonnes de cannabis dans la région de Marseille.

Par ailleurs, et lors d'un entretien en novembre dernier à l'Elysée, SM le Roi et le président français ont marqué la détermination partagée de la France et du Maroc à mener ensemble le combat contre le terrorisme et la radicalisation et à œuvrer à la résolution des crises régionales et internationales.

Le chef de l'Etat français avait également saisi cette occasion pour remercier le Souverain pour l'assistance efficace apportée par le Maroc à la suite des attentats du 13 novembre à Paris.

Cette volonté de combattre ensemble la radicalisation a été manifestée par la signature lors du déplacement du président français à Tanger d'une déclaration conjointe franco-marocaine relative à la coopération en matière de formation d'imams.

D'autre part, la qualité de la coordination entre les deux pays s'est également illustrée lors la conférence des Nations unies sur le climat (COP 21) organisée en France, d'autant plus que le Royaume assurera la relève en novembre prochain en accueillant la COP 22 à Marrakech.

Cette coordination a été concrétisée avec la signature en septembre dernier de l'Appel de Tanger pour une action solidaire et forte en faveur du climat, ainsi que par la participation de SM le Roi à la séance d'ouverture de la COP 21 à Paris.

La nouvelle dynamique que connaît depuis début 2015, le partenariat maroco-français confirme sans nul doute que les relations bilatérales sont inscrites dans la durée et promises à un bel avenir.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara