Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


- publié le Lundi 6 Janvier à 20:47

France: L'ex-boxeur marocain, Fatah Hou, porte plainte contre le député UMP, Serge Dassault



Lemag : L'ex-boxeur marocain, Fatah Hou, a déposé une plainte, vendredi dernier, contre l'homme d'affaires français et député UMP, Serge Dassault, pour "association de malfaiteurs", selon l'information révélée par France Inter.



Serge Dassault
Serge Dassault
La plainte de Fatah Hou pour « association de malfaiteurs » vise Serge Dassault, Jean-Pierre Bechter l’actuel maire de Corbeil-Essonnes, le directeur des sports de la ville, Machiré Gassama, et un diplomate marocain en poste à Paris; selon France Inter rapportant l'avocate de Fatah Hou, Me Marie Dosé.

Fatah Hou, habitant Corbeil, se dit victime d’une tentative d’assassinat le 19 février 2013 par les quatre hommes qui auraient « mis en place un plan précis tendant à faire interpeller et incarcérer au Maroc (Fatah Hou et deux autre hommes), sous des prétextes fallacieux», et ce dans le but de l'empêcher « de révéler ce qu'il savait sur le degré de corruption » dans la ville; révèlent des conversations téléphoniques entre Bechter et Gassama, interceptées par la police.

Dans ces enregistrements, on apprend notamment que Serge Dassault, et son successeur à la mairie, Jean-Pierre Bechter, ont organisé un étrange déjeuner avec le chargé d’affaire de l’ambassade du Maroc  pour tenter de mettre fin au "chantage" dont s’estime victime l’avionneur.

L'ex-boxeur marocain de 32 ans  ne veut pas en rester là. Victime d’une tentative d’assassinat « à cause de l’argent de Dassault », selon lui, il dénonce au micro de France Inter les achats de voix à Corbeil-Essonnes.

En effet, la procédure vient s'ajouter à une enquête à Paris sur un système présumé d'achat de votes dans les quartiers sensibles de Corbeil-Essonnes, dont l'homme d'affaires a été maire jusqu'en 2009. Le bureau du Sénat doit se prononcer mercredi sur la demande de levée d'immunité parlementaire, qui ouvrirait la voie à une garde à vue; rapporte Le Monde.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara