Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Jeudi 1 Décembre à 09:35

Fouad Yazough : Le Maroc n'imagine pas son avenir ou sa prospérité en dehors de son continent



Buenos Aires - Le Maroc, pays ayant ses racines en Afrique, n’imagine pas son avenir ou sa prospérité en dehors de son continent, a affirmé, mercredi, l’ambassadeur du Maroc en Argentine, Fouad Yazough.



Fouad Yazough
Fouad Yazough
Le Maroc, qui a toujours fait marque de présence au niveau du continent africain dans différents domaines, en l’occurrence aux volets commercial et économique, a adopté aujourd’hui une politique solidaire avec les pays du continent et a renforcé sa présence à point même qu’il n’imagine pas son avenir ou sa prospérité en dehors de son continent, a indiqué le diplomate qui était l’invité de l’émission "Tendencias" diffusée par la radio argentine "Eco Medios AM 1220".

De l'avis de l'ambassadeur, les visites de SM le Roi Mohammed VI vers plusieurs pays africains reflètent l’orientation choisie par le Maroc, un pays convaincu par le fait que l’Afrique est un vrai partenaire pour relever les défis du développement, d’autant plus que le continent dispose d’un grand potentiel et d’une importante richesse humaine et qu’il travaille inlassablement pour surmonter les difficultés ainsi que les stéréotypes qui lui sont injustement acculés.

M.El Yazough a en outre relevé que le Maroc a préservé sa sécurité et sa stabilité et a su se prémunir contre la vague de perturbations qu’a connues la région du Moyen Orient et d’Afrique du nord, grâce aux réformes successives lancées par SM le Roi Mohammed VI depuis son accession au trône en 1999, et à leur tête la réforme de la constitution en 2011, conformément à une approche globale ayant connu la participation de tous les partis politiques, des organes syndicaux et des mouvements des femmes et des jeunes. Lors de cette émission radio, l’ambassadeur du Maroc a relevé que le Royaume dispose d’un tissu social dynamique ayant choisi de s’engager dans la consécration des droits de l’Homme dans le cadre d’une démarche irréversible, prônant le principe de la primauté des conventions internationales sur les lois nationales.

Et M.Yazough d’ajouter que le Maroc qui bénéficie depuis son indépendance d’une grande diversité partisane et syndicale, dispose d'une diversité culturelle inégalée, en soulignant à cet effet que le Royaume est un pays arabe, africain et méditerranéen aux multiples affluents, ce qui en fait une terre d'ouverture sur différentes cultures.

La diversité culturelle du Maroc n’a jamais posé problème aux Marocains qui cohabitent ensemble en totale harmonie, a-t-il ajouté, en relevant que cette approche est compatible avec les aspirations du Royaume et les orientations énoncées dans la Constitution de 2011.

S’agissant des atouts touristiques qu’offre le Royaume, le diplomate a mis en relief la position géographique stratégique du Maroc à un jet de pierre de l'Europe ainsi que ses deux côtes, l’une Atlantique, l’autre Méditerranéenne, en rappelant au passage que le Royaume aspire à recevoir 20 millions de touristes d'ici 2020 et qu'il s’y prépare en renforçant son infrastructure touristique. En ce qui concerne les relations entre Rabat et Buenos Aires, M.Yazough a souligné qu'elles ont toujours été bonnes, en faisant état de consultations politiques et d'une coordination sur diverses questions d'intérêt commun entre les deux pays.

Le diplomate a estimé en revanche que le volet commercial reste en deçà des attentes, à l’heure où les deux pays disposent d’importantes potentialités qu’il convient de mettre à contribution en élargissant les horizons de la coopération bilatérale, dans des domaines comme le secteur agricole et le tourisme à titre d’exemple. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara