Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Mercredi 21 Janvier à 11:39

Forum de Davos : Les risques de guerre sont la principale menace globale



Genève - Les risques de conflits internationaux deviennent la principale menace pour la stabilité des pays et leurs économies pendant les dix prochaines années, selon une étude du Forum économique mondial de Davos (WEF).



"Les guerres constituent le risque le plus probable susceptible d'entraîner les conséquences plus lourdes", estime le WEF dans son rapport "Global Risks" publié à la veille de sa réunion annuelle qui s'ouvre mercredi en Suisse.

Les 900 experts interrogés cette année par le Forum citent la guerre dans l'est de l'Ukraine ou la montée en puissance de l'Etat islamique en Irak et en Syrie. Les évènements climatiques extrêmes et l'échec de la gouvernance nationale complètent le podium, suivis par le risque d'effondrement ou de crise des Etats et le chômage.

"L'année 2015 se pose comme une année où les risques géopolitiques, grands absents du classement ces cinq dernières années, viennent sur le devant de la scène", souligne le rapport.

De l'avis des experts du forum, les conflits peuvent aujourd'hui prendre diverses formes, en particulier les cyber-attaques ou l'accès aux ressources naturelles avec des dommages à l'échelle mondiale.

Ils citent parmi les autres risques majeurs les catastrophes météorologiques, les crises gouvernementales et un chômage structurel élevé. Mais ce sont principalement des risques de nature géopolitique qui planent sur le monde pour l'année 2015, préviennent les auteurs du rapport. "Jusqu'à présent, les craintes étaient plutôt d'ordre économique, avec la menace de crises budgétaires et de faillites d'Etats", relèvent-ils.

Les auteurs de l'étude appellent les politiques à tirer profit de la rencontre annuelle prévue à Davos (Suisse) du 21 au 24 janvier pour aborder ces problématiques et y apporter des réponses efficaces.

Ils seront près de 2500 décideurs politiques et économiques de divers horizons à se retrouver dès mercredi dans la petite ville suisse de Davos (nord), selon les organisateurs.

"Le terrorisme et la géopolitique vont probablement étendre leurs ombres sur cette édition dans la mesure où Ils représentent des menaces pour la stabilité politique en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique", estime le chef économiste, Nahriman Behravesh, l'un des habitués du Forum de Davos.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus