Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh



MAP - publié le Mardi 10 Mars à 12:09

Forum Crans Montana: Un signal fort pour les provinces du sud et une réponse ferme aux vociférations des ennemis de l'intégrité territoriale






Rabat - Porteur d'un éloquent message de paix et de progrès, le Forum Crans Montana, qui se tient du 12 au 14 courant à Dakhla, constitue un signal fort pour les provinces du sud, fortes d'un développement significatif et promises à un avenir radieux à la faveur des chantiers de grande envergure en cours à l'image de celui de la régionalisation avancée.
 
De ce fait, ce conclave de portée internationale est, de l'avis de plusieurs observateurs, une réponse ferme aux vociférations des ennemis de l'intégrité territoriale, qui ont essuyé un sévère camouflet après avoir échoué à torpiller l'organisation de ce forum dans le sud marocain.

Il s'agit là d'une "position courageuse et responsable adoptée par les organisateurs du forum, qui ont rejeté toutes les pressions et manœuvres de perturbation dont ils ont fait l'objet en raison du choix de la ville de Dakhla, l'un des chefs-lieux des provinces du Sud, pour abriter cette importante manifestation", avait lancé le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi à l'issue du dernier conseil du gouvernement.

Pour le président du Think tank Amie (Association marocaine d'intelligence économique) Center, Abdelmalek Alaoui, ce débat est révélateur de la crispation de certains acteurs qui veulent saisir n'importe quelle excuse pour tenter de donner de la résonance à leurs thèses.

Dans un entretien à la MAP, M. Alaoui, par ailleurs CEO de Guepard conseil Group, a argué que la géographie et l'histoire sont têtues. Selon lui, le Maroc n'a de la sorte aucune justification à donner à propos d'un événement qui se tient sur son territoire.

Interrogé sur la teneur et l'importance de ce cet évènement de grande envergure, il a estimé que la tenue de cet événement au Maroc est éloquente quant à l'attractivité du Royaume pour les grands forums internationaux, qui se tiennent de plus en plus dans le Royaume.

"Le fait que ce forum se tient à Dakhla, à l'aube de la mise en place effective de la régionalisation avancée, constitue également un signal fort pour les territoires du sud, qui n'avaient encore jamais abrité d'événements internationaux consacrés au débat et à la réflexion de ce niveau", a-t-il ajouté.

Qui plus est, "un espace de réflexion est toujours bénéfique", a-t-il affirmé. Ce type de forum, avec une forte exposition internationale, comporte un avantage important car cela permet de cristalliser les initiatives et de capitaliser sur les progrès réalisés, a fait observer M. Alaoui, pour qui, en ce qui est du contenu et du partenariat sud-sud, il s'agit, à travers ce forum, autant de conceptualisation que de pérennisation.

Dans ce sillage, "je ne pense pas que ce type d'événement soit spécifiquement fait pour faire du marketing territorial proprement dit, car il remplit une fonction éminemment plus stratégique, à savoir permettre aux décideurs et aux leaders d'opinion de constater sur place l'investissement massif consenti par la communauté nationale pour permettre l'émergence des territoires du sud, a-t-il conclu.

A la question de connaitre l'impact que pourrait avoir ce conclave sur la sécurité en Afrique et dans la région sahélo-saharienne, à la lumière des efforts consentis par le Maroc en ce sens, M. Alaoui a fait remarquer que la sécurité de l'arc sahélien a "malheureusement" fait l'objet de surenchères depuis la résurgence des conflits dans la zone, certains voulant faire valoir la notion -caduque- de "pays du champs sahélien" qui exclurait le Royaume de la donne.

Or, selon l'analyste marocain, "bien que situé en périphérie, le Maroc entretient des liens civilisationnels, culturels et spirituels avec le Sahel" et peut, a posteriori, apporter beaucoup au débat et à la résolution des conflits qui y sévissent.

Première Organisation à se pencher sur les grandes préoccupations de l'Afrique, le Forum Crans Montana s'adonne, depuis trente années, à la construction d'un monde meilleur, plus humain et plus impartial.

La session annuelle de ce forum, qui se tient à Dakhla sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, entend rendre un hommage à une ville jouissant d'une position stratégique exceptionnelle, en ce qu'elle est un modèle de développement et une plaque tournante de toute une Région majeure de l'Afrique, souligne-t-on auprès des organisateurs.

Le forum se fixe pour principal objectif de créer une opportunité pour les hauts représentants de l'Afrique mais aussi du reste du monde ainsi que les populations locales de dialoguer, de partager des projets et des visions d'avenir.

Il réunira dignitaires officiels des gouvernements, organisations Internationales et régionales, parlementaires, institutions bancaires et financières, organisations patronales et professionnelles et décideurs du monde des affaires pour traiter des grands problèmes et des perspectives de l'Afrique non seulement au niveau continental mais aussi dans le cadre de la Coopération Sud-Sud qui rassemble la plus grande partie des partenaires africains d'aujourd'hui.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».