Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 14 Juin à 20:39

Fondation Mohammed VI des Ouléma africains : Pour une meilleure coordination des efforts des oulémas marocains et africains





La Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, créée conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, est une instance destinée à unifier et à coordonner les efforts des oulémas musulmans, au Maroc et dans les autres Etats africains, en vue de faire connaître les valeurs de l'Islam tolérant, de les diffuser et de les consolider.

Cette institution a pour objectifs de prendre toute initiative permettant d’intégrer les valeurs religieuses de tolérance dans toute réforme à laquelle est subordonnée toute action de développement en Afrique, que ce soit au niveau du continent qu’au niveau de chaque pays, d’animer l’action intellectuelle, scientifique et culturelle en rapport avec la religion musulmane, de consolider les relations historiques qui lient le Maroc aux autres Etats africains et de veiller à leur développement.

Elle oeuvre également en faveur de l’institution de centres et d’établissements religieux, scientifiques et culturels, la revitalisation du patrimoine culturel islamique africain commun, en le faisant connaître et en œuvrant à sa diffusion, sa conservation et sa sauvegarde, outre l’instauration de relations de coopération avec les associations et les organismes poursuivant les mêmes objectifs.

La création de cette instance n’est aucunement liée à une circonstance particulière, et ne procède pas non plus d’une idée fortuite. C’est l’expression d’un travail en profondeur, adossé à un riche capital accumulé dans les relations du Royaume du Maroc avec une trentaine de pays d’Afrique.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la continuité et de l’accumulation historique, ainsi que dans l’engagement renouvelé dans l’exercice de la Haute responsabilité qui incombe à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, particulièrement en ce qui a trait à la protection de la foi et du culte qui relève de l’Institution d’Imarat Al Mouminine.

Elle vient couronner un ensemble d’actions entreprises par le Souverain durant les dernières décennies et qui attestent de l’engagement continu de SM le Roi, Amir Al Mouminine, en faveur de la promotion des valeurs de l’Islam, notamment la construction de mosquées dans plusieurs pays africains, la présence régulière d’Ouléma africains aux causeries hassaniennes du Ramadan, la création de la Ligue des Oulémas du Maroc et du Sénégal, la mise en place de l’Institut des études africaines, l’organisation de conférences sur les tariqas soufies, et les dons d’exemplaires du Saint Coran, selon la version Warch d'après Nafi, au profit de plusieurs pays d’Afrique.

La Fondation Mohammed VI des Ouléma africains se veut un espace pour l’effort d’ijtihad, afin de tirer bénéfice, de manière circonstanciée et selon les possibilités offertes, du modèle de gestion du fait religieux tel qu’initié par SM le Roi, Amir Al Mouminine, dans ses volets relatifs à la pensée, à l’encadrement et aux prestations de service.

Cette institution rassemble Ouléma africains et marocains, en réponse à l’impératif de porter la parole de Dieu, d’assurer la diffusion de l’Islam, dans sa nature première immaculée, à travers tout le continent africain, une nature faite de hautes vertus et de valeurs magnanimes destinées à assurer le bonheur de l’humanité entière.

Elle participera sans nul doute à l’unification des actions des ouléma du Maroc et des autres Etats africains au service de l’Islam, particulièrement par la connaissance et la diffusion des valeurs de tolérance de cette religion et par l’encouragement des recherches et des études en matière de pensée et de culture islamiques.

La Fondation Mohammed VI des Ouléma africains s’emploie également à préserver l’unité de la religion musulmane, à promouvoir les acquis des gens dans le domaine de la science et de la connaissance, et à protéger la foi musulmane et l’unité spirituelle des peuples africains contre tous les courants et pensées fourvoyants qui portent atteinte à la sacralité de l’Islam et à ses préceptes et desseins.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara