Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Lundi 18 Août à 02:00

Festival national de Tislit : Aïn Cheggag abritera la 4e édition



L’organisation du quatrième Festival «Tislit» de Aïn Cheggag, entre dans le cadre d’une vision globale qui a pour objectif de promouvoir et valoriser le patrimoine culturel local pour l'ériger en levier de développement durable.



Ph. LeMatin.ma
Ph. LeMatin.ma

4e édition du Festival national de Tislit (la mariée en amazigh) de Aïn Cheggag, une commune de la province de Sefrou, aura lieu du 22 au 24 août sous le signe : «L'union des cultures». 

 
Cette manifestation culturelle initiée par l'Association «Asdae Aïn Cheggag», en partenariat avec le conseil régional de Fès-Boulemane, vise la valorisation et la promotion du patrimoine culturel local pour l'ériger en levier de développement durable.
Organisé en collaboration également avec la commune rurale de Aïn Cheggag, cet évènement artistique culturel qui souffle cette année sa 4ème bougie tend aussi la promotion de l'entente et de la solidarité entre les différentes cultures caractérisant la société marocaine. 
 
Les organisateurs de cette édition prévoient un programme riche et varié avec une panoplie d'activités artistiques telles le mariage collectif traditionnel amazigh et hassani, des expositions des produits de terroir et d'artisanat, des compétitions sportives, des ateliers thématiques et des spectacles de fantasia (tbourida), outre des lectures poétiques amazighes.
 
Le Festival de Tislit, devenu au fil des années, un événement culturel d'envergure, connaitra la participation de plusieurs troupes folkloriques de la région et une pléiade d'artistes réputés de la chanson marocaine. 
 
La 3e édition du Festival Tislit s'était déroulée en septembre 2012 sous le thème : «Le patrimoine culturel, levier du développement local».
 
Le programme de cette édition a porté sur l'organisation d'une foire de produits du terroir et d'objets d'artisanat, des séances de dégustation culinaire et des soirées poétiques, outre des spectacles plein-air animés par une quinzaine de troupes d'Ahidous de la région et autres artistes marocains dont le groupe Lamchaheb et Hamadallah Rouicha, fils de l'icône de la musique amazighe, feu Mohammed Rouicha.
 
La commune de Aïn Cheggag est réputée pour l'abondance de ses ressources hydriques et son arboriculture fruitière.  


               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus