Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Lundi 16 Juin à 21:28

Festival de Fès des musiques sacrées du monde: Concert grandiose en hommage à la mémoire de Nelson Mandela



Fès - La 20ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde a rendu, dimanche soir, hommage à Nelson Mandela avec un concert inédit donné par les célèbres artistes sénégalais Youssou N'dour et sud-africain, Johnny Clegg.



Se succédant sur la scène de la place historique Bab El Makina, les deux chanteurs africains ont revisité et partagé avec le public le passé, la souffrance et le combat inlassable du héros sud-africain contre le régime de l'apartheid.

Ouvrant le bal, la légende africaine Johnny Clegg a majestueusement interprété son tube à succès planétaire "Asimbonanga" qui signifie en zoulou "Nous ne l'avons pas vu" et qui était à l'époque un véritable hymne contre l'apartheid.

Johnny Clegg, connu sous le nom de Zoulou blanc, a très vite conquis l'auditoire qui s'est mis à chanter et danser avec lui.

"Il représente (Nelson Mandela), beaucoup pour moi", a dit l'artiste à l'endroit de l'assistance tout en exprimant sa gratitude au public nombreux et hétéroclite qui participe au concert musical en hommage au héros de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela.

De son côté, la Super Etoile de Dakar, Youssou N'dour, une voix planétaire, a donné toute la mesure de son talent en chantant sur les rythmes sénégalais et africains à travers des tubes reflétant l'espoir et la souffrance du citoyen africain lambda.

La star sénégalaise, qui avait déjà fait sensation au Festival des Musiques sacrées de Fès en 2005, a gratifié son public avec une sélection des meilleurs tubes de son riche répertoire, sur la justice, la dignité humaine, la tolérance, la fraternité et la cohabitation.

Accompagné d'un ensemble d'artistes chevronnés, N'dour, l'ambassadeur de la musique africaine, a interprété aussi admirablement sa célèbre chanson dédiée à la libération de Mandela, sobrement intitulée "Nelson Mandela."

Le moment phare de cette soirée était le concert commun donné par les deux artistes sénégalais Youssou N'dour et sud-africain, Johnny Clegg, qui ont fait résonner dans la place Bab El Makina des chansons émouvantes en hommage à la mémoire de l'icône mondiale de la lutte contre l'apartheid.

Le festival de Fès, qui souffle cette année sa 20ème bougie, réunit une pléiade de stars de la musique arabe et internationale, telles Rokia Traoré (Mali-14 juin), Roberto Alagna (France-14 juin), Youssou Ndour (Sénégal-15 juin), Johnny Clegg (Afrique du Sud-15 juin), Luzmila Carpio (Bolivie-15 juin), Bardic Divas (Kazakhstan-16 juin), Kadim Al Sahir (Irak-20 juin) et Buddy Guy Legend (USA-21 juin).

Il offre un florilège d'expressions musicales des différentes traditions et cultures du monde, des concerts gratuits au grand public et des soirées soufies ainsi que d'autres activités pédagogiques.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara