Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


Lemag - Agence - publié le Mercredi 14 Mai à 18:44

Fès: Ouverture du 3ème forum international de la Tariqa Tijania



Fès - Le troisième forum international des adeptes de la tariqa tijania a été lancé à Fès, avec pour sujet principal, l'avenir de cette confrérie soufie et les moyens de renforcement de son rôle dans la solidarité de la oumma et le rayonnement d'un islam tolérant et du juste milieu.



L'ouverture officielle de ces assistes a été marquée par la lecture d'un message adressé par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, aux centaines de maîtres soufis, savants, chercheurs, disciples et adeptes de cette Tariqa ainsi que des personnalités religieuses de renom d'une cinquantaine de pays, surtout africains et arabo-islamiques, présents à Fès, qui abrite le mausolée du vénéré fondateur de cette confrérie, Cheikh Sidi Ahmed Tijani.

Dans ce message, SM le Roi souligne que dans le Nord-Ouest de l'Afrique, le Maroc a toujours été "une citadelle inexpugnable, un phare balisant la voie du salut, éclairant les consciences dans toutes les contrées sub-sahariennes, sous l'impulsion de ses grands monarques et sous la direction de ses oulémas émérites et de ses soufis accomplis, qui joignaient à la maîtrise de la loi, l'orthodoxie de la méthode et la quête de la vérité".

Le Souverain a également mis l'accent sur le rôle majeur que la Tariqa tijania a joué dans toute la région sub-saharienne et le Sahel occidental, à l'Est, comme à l'Ouest, dans la diffusion de l'islam authentique et la propagation des vertus morales qu'il prône.

Le message royal insiste sur la détermination de SM le Roi, Amir Al-Mouminine, de demeurer "attaché à la protection de l'espace religieux, à la consolidation des valeurs de tolérance et de modération prescrites par l'Islam, et au rejet de l'extrémisme aveugle et de la politisation tendancieuse de la religion".

Ce forum se tient après ceux tenus en 2007 et 2009 à l'occasion de la célébration du 200ème anniversaire de la disparition de Cheikh Sidi Ahmed Tijani.

Pour les organisateurs, cette rencontre se tient à un moment où les adeptes de la tariqa à travers le monde font preuve d'une conscience renouvelée de leur responsabilité envers la oumma, ajoutant que les disciples de cheikh Sidi Ahmed Tijani "doivent intensifier leur action et approfondir l'effort de réflexion éducative conformément aux fondements de cette voie soufie et sunnite, et ses principes basés sur la fidélité, la sincérité, la loyauté et l'amour".

Cette rencontre connait la participation de près de 1.000 représentants de la tijania venant de 47 pays de par le monde qui vont se réunir durant trois jours dans l'enceinte de la grande zaouia tijania de Fès, la zaouia de référence de tous les tijanes du monde, là où le fondateur de la tariqa, Cheikh Sidi Ahmed Tijani a édifié et consolidé la tariqa et d'où cette voie spirituelle s'est étendue pour se déployer dans plusieurs pays.

Les participants se réunissent pour réciter des versets coraniques, déclamer des panégyriques du prophète Sidna Mohammed et suivre des conférences traitant du volet spirituel et de la situation actuelle de cette confrérie fondée sur la tradition du prophète, et qui préconise l'invocation continuelle de Dieu, la bénédiction de son prophète, la récitation du Coran, l'accomplissement en groupe des cinq prières, recommande le bien et déconseille le mal et rejette toutes les formes de violence et d'extrémisme.

Des ateliers seront également organisés lors de ce conclave international "pour débattre et élaborer un programme pédagogique, éducationnel et social qui sera adopté par tous les tijanes du monde, et ce afin de permettre à la tariqa d'inaugurer une nouvelle étape de planification des actions des zaouias à travers le monde en étroite collaboration avec la machiakha de la tariqa basée à Fès", selon les mêmes sources.

Le forum de Fès sera également l'occasion de mettre en relief le rôle joué par cette confrérie pour la consolidation des relations d'amitié et de fraternité entre le peuple marocain et ceux de l'Afrique subsaharienne et pour veiller sur la continuité du message d'amour, de convivialité et de solidarité entre les peuples prôné par son vénéré fondateur.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara