Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Sahara Online - publié le Mardi 8 Septembre à 12:02

Famille et enfance






Prolongeant l'action engagée en matière de famille et enfance, les pouvoirs publics ont multiplié les initiatives afin de créer un environnement propre à favoriser l'épanouissement des familles sahariennes à travers des activités d'ordre économiques, culturel et sportif.

Sur le plan économique  plusieurs moyens ont été mis à leur disposition: 
- Des coopératives agricoles et artisanales, pour encourager l’action collective et associative.
- L’Etat encourage l’initiative individuelle pour la création des entreprises.
- Mise en place d’un système de financement efficace à travers l’octroi  des facilités de paiement et d’investissement.
- Donner la priorité aux jeunes issues des régions du sud en ce qui concerne l’usage des agréments pour l’exploitation des ressources locales.

Sur le plan culturel, beaucoup de moyens ont été mis à la disposition des jeunes :
- Des salles de lecture et de documentation au sein des bibliothèques, implantées dans les centres urbains, où ils peuvent approfondir et compléter leurs connaissances. 
- Des maisons de jeunes, une dizaine au total, proposent quant à elles, des activités récréatives, éducatives et parfois de formation.

L'objectif de l’intérêt que porte l’Etat pour la femme et l’enfant de cette région est de préserver aussi certaines valeurs traditionnelles, en particulier le savoir-faire artisanal. La population locale est connue pour ses talents dans le domaine de la bijouterie, notamment en argent, du travail du cuir et de certaines matières textiles. 

Afin d'éviter que de telles formes d'expression ne disparaissent, plusieurs coopératives ont été créées groupant les artisans dans un cadre propre à leur offrir les meilleures conditions de travail. Actuellement cinq coopératives artisanales fonctionnent à Laâyoune autour des activités suivantes: broderie, tapisserie, joaillerie, menuiserie, tannerie. A Boujdour, une seule coopérative "Al Khair" regroupe divers métiers artisanaux. 

Tous les équipements mis à la portée des jeunes leur donnent les moyens de parfaire leur formation tout en découvrant de nouvelles for¬mes d'expression. 

Elles sont généralement polyvalentes car elles permettent l'organisation à l'échelle du quartier de manifestations musicales, théâtrales ainsi que des travaux manuels. Dotées d'un matériel audio-visuel, elles offrent des séances de projection de films et de diapositives. 

Des associations à vocation éducative intéressent, elles aussi, les jeunes à d'autres possibilités tout aussi riches tandis qu'au niveau de chaque province des spectacles destinés à un très large public - matinées récréatives, soirées musicales et théâtrales, marionnettes rencontrent partout un vif succès. 

Source

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».