Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - Amal TAZI - publié le Jeudi 13 Février à 11:39

FNF 2014-Compétition : Kanyamakan de Said C. Naciri, une parodie du Western à la marocaine



Tanger- Dans une initiative audacieuse, le jeune réalisateur Said C. Naciri a choisi de s'attaquer au Western dans son premier long métrage "Kanyamakan", projeté mercredi soir en compétition officielle du 15-ème Festival national du Film de Tanger (FNF), une sorte de parodie du cinéma d'action hollywoodien à la marocaine.



FNF 2014-Compétition : Kanyamakan de Said C. Naciri, une parodie du Western à la marocaine
Le film, qui fut l'un des coups de coeur du 13-ème festival international du film de Marrakech (FIFM) en décembre dernier, réunit plusieurs de ces ingrédients qui font la réputation du Western américain, avec ses paysages du Far Ouest remplacés ici par les décors somptueux du désert marocain et ses Kasbahs, les cowboys par les nomades du Sahara, les saloons par des bars où raisonnent les rythmes traditionnels du chaâbi.

On y retrouve les sujets classiques de ce genre cinématographiques: confrontation entre bandes de voleurs mais aussi entre les bons et les méchants, recours à des mercenaires pour liquider des ennemis, avec une fille qui veut venger la mort de son père, un grand et respectueux chef de tribu, le tout agrémenté par une histoire d'amour avec celui qui va l'aider à exécuter ce plan.

Pour accentuer le caractère fiction de son oeuvre, Said C. Naciri a choisi comme point de départ de l'histoire un conte raconté dans une halka depuis la place mythique de Jamaa El Fna.

Entouré d'une foule de passants, dont plusieurs touristes, le conteur raconte les débuts de l'intrigue avant de donner le relai à la caméra pour reconstituer en image son histoire qui débute par un braquage de banque qui tourne mal, transportant ainsi le spectateur au fond de l'action.

Amir vole le butin à ses complices et s'enfuit dans un village en plein désert où il tente de se réfugier. Il y est accueilli par le tyrannique Sharkan qui sème la terreur autour de lui. Amir est aussitôt envoyé dans les geôles de la kasbah de Sharkan où il y fait la rencontre de Shahin, chef de la plus ancienne et plus prestigieuse tribu, homme tout à la fois sage et rusé.

Said C. Naciri a consacré pas moins de trois ans pour la réalisation de ce film qu'il veut à la croisée des Indiana Jones, des westerns de Sergio Leone et des films de Quentin Tarantino, bref le cinéma qu'il aime.

Pour ce faire, il n'a pas lésiné sur les moyens, faisant appel à un casting à la hauteur des ambitions du film qui réunit trois générations d'acteurs du calibre de Omar Lotfi, Younes Megri et Mohamed Majd.

Le casting est également conforté par la présence de Afif Benbadra, comédien cascadeur ayant joué dans de grandes production comme "Sherlock Holmes : Jeu d'ombre" et "Dany The Dog", Sarah Kazemy, l'une des actrices principales de "En Secret" de Maryam Keshavarz, ou encore Anas El Baz, acteur principal de Casanegra.

Dans le rôle de Amir, on retrouve le talentueux Mohamed El Achi dit Moha qui a dirigé les cascades et scènes de combat de Kanyamakan.

Chorégraphe principal de la série Transporter, Moha a également servi en tant que cascadeur et chorégraphe assistant dans d'autres productions internationales comme Banlieue 13, Le Transporteur, Angel-A, L'Incroyable Hulk et Tekken.

Pendant près d'un an, Moha a entrainé les jeunes acrobates de Jemaa El Fna pour participer au tournage du film, tout en contribuant à fonder une véritable école marocaine de la cascade.

Au total, 22 films sont en lice pour le Grand Prix dans la catégorie long-métrage du 15-ème FNF de Tanger, grande manifestation cinématographique de la ville du Détroit dédiée au 7-ème art national, dont le jury est présidé par l'ancien ministre et universitaire Abdallah Saâf.

               Partager Partager


Commentaires

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus