Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Jihane El Amile - publié le Mardi 23 Juin à 01:14

FEMEN, Lahcen et Mohcine, Much loved et JLO… Où va-t-on ?




FEMEN, Lahcen et Mohcine Much loved et JLO sont des sujets qui dérangent… On se demande toujours, qu’est ce qui se passe au Maroc ?



Une tempête médiatique autour de la sexualité s’étend de plus en plus, le sexe est régulièrement évoqué par les Marocains. D’une part, l’homosexualité qui est réprimé très durement par la loi, considérant que ces pratiques sont à la fois contre nature et interdites par notre religion l’islam, elle est censuré selon l’article 489 du code pénal Marocain. Après les deux militantes de FEMEN expulsées du territoire Marocain, Lahcen et Mohcine sont condamnés pour s’être embrassés publiquement sur l’esplanade de la Tour Hassan, c’est le sort de tous ceux qui tentent enfreindre la loi Marocaine…

D’autre part, Much loved ou zine li fik de Nabil Ayouch a provoqué un tollé au Maroc, il est jugé comme étant inadmissible et portant atteinte à l’image du Maroc, la majorité des Marocains cris au scandale contre ce film qui montre une image humiliante de la femme marocaine.

L’affaire « JLo » est une autre histoire ! La diffusion sur 2M du concert de Jennifer Lopez à Mawazine a suscité la rage du chef de gouvernement Abdelilah Ben Kiran et le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi. Abdelilah Benkiran souhaite que la HACA sanctionne la deuxième chaîne pour violation des lois du secteur audiovisuel, Mustapha El Khalfi a également exprimé sa colère Jennifer Lopez est apparue en petite tenue et dans des poses sexuellement suggestives ce qui est à l’encontre des valeurs religieuses des spectateurs.

Les racines du mal sont peut être à chercher en son sein, notre société ne parle du sexe que discrètement et en cachette alors qu’on l’accepte quand il vient de l’occident… le Maroc a besoin d’une éducation sexuelle pour éviter tout malice et tout choc, mais tout en respectant la religion et sans franchir les limites.


Tagué : Jihane El Amile

               Partager Partager