Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Farid Mnebhi - publié le Lundi 27 Janvier à 12:42

Expulsés syriens : le mensonge algérien






Le 21 janvier 2014, les habitants marocains proches du poste frontière «Zouj Bghal» avec l’Algérie assistent avec émotion à une violente expulsion vers le Maroc de 27 réfugiés syriens, 11 enfants, un nourisson de 40 jours, 10 femmes et 05 hommes.
Face cette tragédie humaine, la population marocaine a immédiatement alerté les autorités locales marocaines ainsi qu’une association connue pour ses actions humanitaires.

Cette association, dénommée Al Wafa, a, sur le champ, pris en charge ces réfugiés syriens, victimes de maltraitance algérienne, pour leur assurer l'hébergement, la nourriture et leur prodiguer les soins médicaux nécessaires.

Face à la médiatisation de cette tragédie humaine, les autorités algériennes ont mandaté le porte-voix du Ministère des Affaires Etrangères, Amar Belani, pour opposer un démenti.

Pour ce faire, le responsable algérien a, dans une envolée lyrique, indiqué, le 23 janvier 2014, que son pays n’avait jamais expulsé de ressortissants syriens vers le Maroc. Poursuivant sa «vérité» tronquée, il a pris en grippe le site d’information électronique «Atlasinfo», l’accusant de diffuser des informations malveillantes et mensongères contre son pays, un site qui a l'habitude de mettre en ligne des informations vérifiées et vérifiables.

Ce responsable algérien est même allé jusqu'à affirmer que son pays n'a pas coutume de refouler les réfugiés syriens, par esprit de solidarité et de fraternité de l’Algérie. Alors que dire du reportage diffusé sur la chaîne SkyNews Arabic, le 17 janvier dernier, qui dépeint le sort malheureux réservé aux réfugiés syriens en Algérie, dont certains, selon le reportage, cherchaient à fuir partout, jusqu'en Mauritanie, juste pour échapper aux maltraitances dont ils font l'objet en Algérie.

Aussi, la question qui se pose est la suivante : mais d’où sortent-ils ses réfugiés syriens que monde entier a vu en ligne se faire expulser d’Algérie vers le Maroc ? Un gros mensonge de ce responsable algérien. Tout est vérifiable : les réfugiés syriens en question sont sur le sol marocain et l'association qui les a accueillis existe. Il est aisé de prendre leur témoignage !

Enfin, il est de notoriété publique que les responsables algériens ont la mémoire trop courte et oublient très facilement tout le bien qu'ils ont reçu des autres Nations. Le meilleur exemple pour illustrer cela il n'y a qu'à voir les relations qu'entretient le pouvoir algérien avec les Marocains. Et pourtant Dieu sait combien le sort des frères Algériens a été partagé par nombre de Marocains.

Mais qu'attendre d'un régime ingrat ? Rien !
N'a t-il pas expulsé, sans hésitation, par un jour sombre de décembre 1975, et en pleine Fête de l’Aïd Adha, fête du Sacrifice, occasion des réunions familiales, quelque 350 000 Marocains, en les dépossédant de tous leurs biens !
Dont acte !



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles