Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz



Larbi Amine - publié le Samedi 4 Avril à 16:15

Expert russe: La Russie réinventerait son style diplomatique par la portière du Sahara




Moscou : Le Dr Vitaly Naumkin, directeur de l'Institut des études orientales de l'Académie des sciences de Russie et président du ‘Center for Strategic and Political Studies’ à Moscou, a déclaré que Moscou avait reçu une délégation du Polisario, en signe d'une réorientation de son style diplomatique dans la région.



Mikhail Bogdanov (3ème de Droite ) recevant en février dernier, une délégation des séparatistes du polisario
Mikhail Bogdanov (3ème de Droite ) recevant en février dernier, une délégation des séparatistes du polisario
En effet, Le Dr Vitaly Naumkin a rapporté dans une tribune, signée par lui et publiée par le site Al Monitor, qu’en février dernier, après l’annulation d’une visite du Roi Mohammed VI à Moscou, les autorités russes avaient reçu une délégation du polisario au ministère russe des affaires étrangères.

La dite délégation des séparatistes avait, très distinctement, été reçue par le ministre adjoint des Affaires étrangères russe, Mikhaïl Bogdanov.

Selon le Dr Vitaly Naumkin, la Russie espère activer son rôle en Afrique du Nord en exploitant l’affaire du Sahara. Mais entend néanmoins rester équilibrée concernant cette affaire, qui cause des polarisations extrêmes dans la région nord africaine.

L’expert russe a expliqué ainsi, qu’immédiatement après avoir reçu la délégation du polisario, Mikhaïl Bogdanov a tenté de désamorcer toute tension avec Rabat, en s’empressant de déclarer que la Russie tient à promouvoir une solution politique, durable et mutuellement acceptée dans le cadre de l’ONU et ce pour atténuer la portée d’hostilité au Maroc, que signifiait cette rencontre avec les séparatistes.

Moscou, ajoute le Dr Naumkin, comprend parfaitement les positions aux antipodes concernant cette affaire, dans les pays d’Afrique du Nord et elle tient à ne pas favoriser un camp sur un autre.

Ainsi indique l’universitaire russe, Moscou travaille à rester bénéficiaire des multiples avantages politiques que lui offrent ses relations avec Alger et Le Caire, cette dernière s’alignant selon lui, désormais sur les positions algériennes. En même temps, la Russie tient à garder les avantages économiques qu’elle obtient de ses relations avec le Maroc, lequel demeure le partenaire économique le plus important de la Russie en Afrique et dans le monde arabe.

Selon le Dr Naumkin, cette rencontre avec les polisariens et le froid diplomatique avec Rabat qui aurait pu en résulter, est une prise de risque par Moscou, qui symbolise une réorientation stratégique de son style diplomatique.

Vitaly Naumkin en a dit:
''La visite de la délégation du polisario à Moscou est un signe que la Russie cherche à jouer un rôle plus actif et indépendant dans la région. Il s'agit d'une preuve supplémentaire de la capacité de la diplomatie russe à prendre des mesures atypiques et de jeter les bases pour des solutions qui correspondent d'abord aux intérêts de la Russie.. Sans égard pour les autres, et ne pas hésiter à s'opposer aux actions de n'importe quel joueur régional, si Moscou le juge opportun''.

               Partager Partager