Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Jeudi 5 Novembre à 17:10

Expert : La Marche verte, une démarche novatrice et créative du Maroc pour récupérer ses provinces du sud






Dakhla - La Marche verte a été une démarche novatrice et créative du Maroc pour récupérer ses provinces du sud et tient lieu d'un véritable référendum populaire sur la marocanité du Sahara, a souligné l'expert en droit international Sabri El Hou.
Cet événement était unique en son genre par rapport aux procédés traditionnelles de la résistance pour la liberté et l'indépendance et la lutte contre l'occupation, a relevé M. El Hou, dans un entretien accordé à la MAP, rappelant que le Royaume a fait face, à travers l'histoire, à diverses convoitises colonialistes, dont celles de l'Espagne dans le nord et le sud du pays et de la France dans l'est, l'ouest et le centre du Royaume.

Si les négociations ont permis de mettre fin à l'occupation française, cette démarche n'a pas pu aboutir avec l'occupant espagnol sous la conduite du général Franco, qui a persisté dans sa volonté de continuer à occuper le Sahara marocain, a-t-il dit.

Pour l'expert marocain, l'obstination de l'Espagne et son déni des droits légitimes du Maroc sur ses territoires en prétendant que le Sahara était "terra nullius" a amené le Maroc à demander au Conseil de sécurité de soumettre cette affaire à la Cour internationale de justice pour statuer sur l'existence de liens entre le Royaume et ses provinces du sud.

L'Instance internationale a reconnu dans son avis consultatif du 16 octobre 1975 qu'il existait, bel et bien, des liens juridiques et d'allégeance entre le Maroc et le Sahara, ainsi que des conventions internationales, dont celles avec la Grande Bretagne, reconnaissant la souveraineté du Royaume sur son Sahara, a-t-il rappelé.

Fort de cette légitimité reconnue, le Maroc a organisé une mémorable marche pacifique, avec la participation de milliers de Marocains de toutes les régions du Royaume, pour briser les frontières factices et libérer le Sahara de l'occupation espagnole, a-t-il ajouté.

L'expert en droit international a affirmé que la Marche verte a démontré au monde entier que le Sahara est marocain et le restera toujours.

               Partager Partager