Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Larbi Amine - publié le Vendredi 25 Mars à 10:20

Etude: Un ‘changement’ au Sahara créera des ‘cyclones’ en Atlantique et y tuera les poissons




New York : Une étude scientifique franco-américaine prédit de graves dysfonctionnements naturels à cause de changements au Sahara.



PH NASA
PH NASA
En effet, des scientifiques américains et français ont alerté que des changements aux effets désastreux sur la nature, la santé et la sécurité des humains et sur la vie des poissons dans l’océan atlantique, sont à redouter au Sahara, dans les prochaines 100 années.

Cette étude intitulée ‘The past, present and future of African dust’ et publiée dans la revue scientifique Nature, a indiqué que la cause de ces phénomènes dangereux, dont pâtiraient, en premiers, les pays d’Afrique du Nord et du Sud de l’Europe, sera la poussière du Sahara soulevée par les vents.

Durant les 100 prochaines années, prédisent les scientifiques américains et français, ces poussières du Sahara, diminueraient en volume dans l’air  et cela, assurent-ils, sera catastrophique.     

Cyrille Flamant, chercheur à l’établissement français, CNRS et contributeur à cette étude, a déclaré à ce propos:
‘‘Il y aura une décroissance des poussières du Sahara, transportées par les vents dans les 100 prochaines années et cela favorisera l’apparition de cyclones dans l’Atlantique’’

Le chercheur français a ajouté,
‘‘Les poussières jouent un rôle de parasol qui bloque les rayonnements du soleil et contribuent ainsi à faire baisser les températures : moins de poussières, ce sont donc aussi des températures au sol plus élevées’’.

Cela, s’alarme-t-il, signifie que les températures dans l’océan atlantique seront plus chaudes et le risque de développement de cyclones sera plus grand.
‘‘Il pourrait y avoir plus d’événements extrêmes sur les côtes des pays à façades atlantiques’’.

La diminution dans l’air des poussières du Sahara aura un autre impact négatif écologique et économique.

En effet, assure-t-on dans cette étude, les poussières du Sahara que le vent transporte et dépose en Atlantique, sont riches en fer, minerai qui fertilise l’océan atlantique et la vie y prospère et les richesses halieutiques y augmentent.

Moins de poussière signifie donc, des eaux de l’atlantique moins fertiles ce qui y réduirait dramatiquement les réserves en poissons.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».