Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



eMarrakech .info - publié le Mardi 13 Décembre à 22:01

Etude : Tensions et instabilité régionale au "Sahara Occidental"




eMarrakech: "Le conflit du Sahara occidental persiste, engendrant actuellement, plusieurs dangers causés par des forces déstabilisatrices qui augmentent les tensions locales et à l'instabilité régionale".



Etude : Tensions et instabilité régionale au "Sahara Occidental"
Ainsi, commence l'analyse faite par Anouar Boukhars et ALI O. Amar sur The Journal of the Middle East and Africa souligne le fait que les zones de conflit régional comme le Sahara occidental a toujours été un terrain fertile pour le militantisme, le trafic de drogue..., affirmant qu'il existe des preuves croissantes des liaisons dangereuses entre les trafiquants de drogue, AQMI et le Polisario.

Cette tension a tendance à préparer le terrain pour des activités criminelles. Une instabilité favorisée par la proximité avec la région du Sahel qui est extrêmement instable et qui pose un risque considérable.

Les auteurs retracent l'héritage de l'amertume et l'incertitude du conflit du Sahara occidental depuis la signature d'un traité de paix en 1991. Les souffrances des sahraouis des camps de Tindouf et la désillusion croissante des jeunes face à un régime autoritaire du Polisario.

Un certain nombre de plaintes des sahraouis est mis en évidence notamment le cas de l'inspecteur de police du Polisario, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud.

Les auteurs remarquent que l'autoritarisme du Polisario a sérieusement affaibli la légitimité, sans oublier leur prétention à être toujours la seule voix démocratique représentative des Sahraouis. Les dirigeants ont échoué à diriger les camps du Polisario de manière efficace et ont réprimé leur peuple, soulignant que certaines forces du Polisario avaient rejoint Kadhafi pour se battre pour lui.

Par ailleurs, les auteurs affirment les propos de Michael Braun, ancien directeur des opérations de la Drug Enforcement Administration qui affirme que ''Les puissantes organisations terroristes comme AQMI sont expertes pour détecter les personnes montrant des signes de vulnérabilité'', ajoutant que ''Les camps de Tindouf représentent une mine d'or potentielle pour les recruteurs de groupes comme AQMI''.

Ainsi, les auteurs mettent le doigt, dans cet article, sur l'actuel problème bien grave pour la région, engendré par le conflit du Sahara qui a duré bien longtemps. Ils appellent les États-Unis et les alliés occidentaux à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à ce conflit. Le Plan d'autonomie proposé par le Maroc est, donc, un plan sérieux et réaliste, et surtout bien capable de venir à bout de ce danger qui menace la région.

Anouar Boukhars est professeur adjoint de relations internationales à McDaniel College, à Westminster, Maryland, et l'auteur de " Politics in Morocco: Executive Monarchy and Enlightened Authoritarianism" (Routledge, 2010).

Ali Amar O. est un consultant en démocratie et gouvernance, basé à Alexandria, en Virginie. Il est actuellement en mission en Afrique du Nord.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».