Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Jihane Laraichi - publié le Jeudi 2 Juin à 12:24

Et la femme créa.... le machisme






Et la femme créa.... le machisme
J'étais dans le tram hier quand une femme entre avec son garçon de 4 ans et sa petite d'environ 6 ans. Le tram étant plein, deux personnes leur cèdent la place et là le gamin s'assoit et la petite également, la maman regarde le petit garçon en lui disant qu'il se mette sur ses genoux pour qu'elle s'assoit, à cela il refuse. Elle commence alors à lui dire tu penses que c'est bien que toi tu sois assis et que moi je reste debout et là le petit ne lui répond pas. En parlant à la dame, je la convaincs que c'est elle qui décide et qu'elle a un pouvoir d'action sur la situation. Elle fait asseoir l'enfant sur ses genoux qui n'accepte pas cela et commence à crier et gigoter. A cela, une place un peu plus loin se libère et je le signale a la maman qui fait asseoir la petite fille loin d'elle, puis bien sur le petit garçon ne veut pas changer de place alors c'est elle qui le laisse a sa place et change de place.  

Je vous laisserai vous faire votre propre opinion sur ce cas, car nous sommes en plein débat sur l'autorité et l'autorité commence d'abord par les parents avant de sortir à l'espace public. En tant que coach je rencontre cette situation partout, le jour d'avant un petit garçon de 7 ans était en train d'attendre un taxi avec sa maman quand il finit sa canette et la jeta comme au foot en plein milieu du trottoir et quand sa mère le réprimanda il lui dit ounti choughlek ? Est ce que c'est tes affaires ? Et la maman lui dit je vais te ramener la police.

Pourquoi en tant que femme et mère, celle-ci ne montre pas l'autorité naturelle qu'elle a sur sa fille mais cette fois ci sur son garçon, pourtant ce sont des enfants et les mêmes règles sont censées s'appliquer sur tout le monde, mais c'est sans compter sur le conditionnement sociétal et familial et sans penser que cela vient de plus profond, de plus enfui dans l'inconscient de la personne. Qu'est ce qui la pousse à vouloir être soumise à l'homme et au petit garçon ? Qu'est ce qui dans son passé fait recréer ce même schéma ?  

Le souci est que ce phénomène se répand à l'école. J'étais à un espace de jeu il y'a environ un mois et pendant que je faisais une relaxation et dorure au soleil sur l'herbe des enfants français sont venus à coté jouer à la balançoire, le petit garçon voulait jouer tout le temps et la petit était toujours en train de lui demander de pouvoir jouer car selon elle il avait épuisé son quota temps et cela sans succès car le petit garçon jouait à la sourde oreille, l'institutrice française est venue et quand la petite s'est plainte, l'institutrice a dit a la petite de toutes les façons tu te plains toujours de lui et tu rejoues avec lui après et est repartie sans que la situation ne change alors j'interviens en demandant gentiment au petit garçon de laisser la petite jouer et là stupéfaction le garçon arrête et lui cède la place et là la petite au lieu de jouer dit merci madame mais on doit partir maintenant de toutes les manières et ils sont partis. La petite ne voulait pas forcement jouer mais voulait juste avoir le même droit que le garçon et une fois obtenu part.

Voila le genre de souvenir enfui qu'un enfant une fois adulte perd et qui conditionne pourtant son comportement adulte. Que doit on faire dans notre société pour que nous en tant que femmes prenions conscience de nos comportements discriminatoires envers les filles et favoritismes envers les garçons ?  

Le souci est que ce comportement se répercute en classe car quand les parents n'ont pas d'autorité sur l'enfant, celui-ci la cherche ailleurs et continue à manipuler et tester et que meilleur endroit que l'école ?

Jihane LARAICHI
Coach scolaire, parental et professionnel


Tagué : Jihane Laraichi

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles