Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



MAP - publié le Dimanche 22 Mai à 11:22

Essaouira: Appel à mettre en place une stratégie nationale globale de diplomatie parallèle au service de la défense de l’intégrité territoriale du Royaume






Les participants à la 2è Rencontre nationale sur l’intégrité territoriale ont appelé, samedi à Essaouira, à mettre en place une stratégie nationale globale de diplomatie parallèle pour lui permettre de jouer pleinement son rôle dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume.

Cette stratégie institutionnalisée dans un cadre national, qui transcende les différends internes, est de nature à mettre en œuvre une diplomatie parallèle forte et efficiente, ont-ils convenu d’ajouter lors de cette rencontre organisée par le Forum marocain international pour la défense de l’intégrité territoriale, sous le thème "les diplomaties officielle et parallèle pour garantir la concordance et l’efficacité autour de l’intégrité territoriale".

Pour l’enseignant-chercheur, Abdelfettah Belâmchi, la diplomatie parallèle souffre de plusieurs contraintes, dont la non-reconnaissance de son rôle important par les acteurs officiels, la non-possession de mécanismes de plaidoirie pour la défense de l’intégrité territoriale, l’éparpillement des initiatives ainsi qu’un manque d’indépendance qui ne signifie nullement le fait de sortir du consensus national.

Le chercheur dans les affaires sahariennes, ex-résidente aux Etats-Unis, Yassmine Hasnaoui, a souligné pour sa part, le grand rôle des associations de la société civile marocaine à l’étranger dans la défense de la marocanité du Sahara, d'autant plus, a-t-elle dit, que "le nombre de Marocains résident à l’étranger dépasse les 4 millions".

Elle a appelé la société civile marocaine à l’étranger à revoir ses mécanismes de travail, à mettre en place une stratégie de communication et un programme annuel bien défini pour la défense de l’intégrité territoriale du Royaume, à travailler de près avec les compétences marocaines à l’étranger et à les informer des projets de développement dans les provinces du Sud. 

"Après l’échec de toutes les manœuvres visant à porter atteinte à l’intégrité territoriale, l’Algérie est en train de tirer ses dernières cartouches avec la question des droits de l’homme", a relevé, pour sa part, Hamada Bihi, un ancien détenu des camps de Tindouf, qui a mis à nu les violations des droits de l’homme dans les camps.

Dans ce cadre, il a noté que les détenus des camps sont privés de travail en Algérie de peur de vider les camps de leurs habitants.

Hamada Bihi a mis en relief la forte volonté politique marocaine pour réaliser le développement dans les provinces du Sud.

"Le Maroc a accompli de grands progrès en matière de droits de l’homme", a-t-il dit, appelant à associer les jeunes des provinces du Sud dans la gestion de la chose locale.

Les participants à cette rencontre débattent deux jours durant, de thématiques se rapportant aux "nouveaux mécanismes pour la défense de l’intégrité territoriale", "rôle de la société civile des Marocains du monde dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume", et "rôle de la société civile marocaine dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».