Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


APS - publié le Jeudi 17 Juillet à 11:58

Espagne: vente de plus de 3,5 mds d'euros de crédits douteux de Catalunya Bank à Blackstone



Madrid - Un portefeuille de crédits douteux de Catalunya Banc, l'une des quatre banques espagnoles nationalisées en 2012 pour échapper à la faillite, a été vendu avec une forte décote au fonds américain Blackstone pour 3,615 milliards d'euros, a annoncé jeudi le fonds public espagnol Frob.



"Le processus de vente d'un portefeuille de crédits de Catalunya Banc s'est achevé aujourd'hui, pour une valeur de 6,392 milliards d'euros et des provisions de 2,204 milliards", affirme le Frob dans un communiqué.
 
Ce portefeuille a été transféré au sein d'un "fond de titrisation d'actifs (FTA) pour un montant équivalent à sa valeur marchande, 4,187 milliards d'euros", soit avec 35% de décote.
 
Le fonds américain d'investissement "Blackstone a apporté 3,615 milliards d'euros et le Frob le montant restant, 572 millions", a précisé le fonds public espagnol d'aide aux banques.
 
Cette opération précède la privatisation de la banque dont la quasi-faillite, avec celle de Bankia, NovaCaixaGalicia et Banco de Valencia avait précipité un sauvetage européen de 41,4 milliards d'euros du secteur bancaire espagnol.
 
Elle constitue pour l'heure "la plus importante vente d'un portefeuille de crédits hypothécaires en Europe", affirme le Frob.
 
Le fonds espagnol, assume ainsi les premières pertes attendues de ces crédits qui comportent un risque élevé de ne pas être remboursés.
 
"Avec cette vente, se conclut aujourd'hui la première phase d'un processus de désinvestissement du Frob dans Catalunya Banc, lancé en mars 2014", explique ce fonds.
 
Santander et CaixaBank sont sur les rangs pour reprendre la banque, selon la presse.
 
L'Espagne sort de deux récessions en cinq ans, précipitées par l'explosion de la bulle immobilière en 2008 à laquelle des banques espagnoles comme Catalunya Banc était fortement exposées.
 
La crise a plongé le pays dans le chômage, qui touche un actif sur quatre, et nombre de petits propriétaires ne peuvent plus honorer leur crédits hypothécaires.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara