Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AFP - publié le Samedi 19 Novembre à 18:28

Espagne: arrestation de deux Marocains soupçonnés de recruter pour l'EI



La police espagnole a arrêté deux Marocains soupçonnés de faire partie du réseau de propagande et de recrutement de l'organisation Etat islamique (EI), dans l'optique de commettre des attentats, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur.



Les deux hommes ont été détenus à Madrid et Roda de Ter, en Catalogne (nord-est), et le ministère a indiqué qu'ils avaient rejoint le groupe volontairement, agissant "comme des cellules terroristes individuelles et décentralisées, prêtes à commettre des actes terroristes en Espagne".

Ils se sont employés à "attirer et recruter de jeunes musulmans avec comme objectif final de former une +armée de partisans+ indétectables de la surveillance policière", a-t-il ajouté.

Ils ont aussi "fait de la propagande et vanté les victoires militaires et les succès de Daech (acronyme arabe de l'EI), tout cela présenté dans un format visuel incitatif afin d'attirer un maximum de partisans", a-t-il poursuivi.

Un porte-parole de la police n'a cependant pas été en mesure d'indiquer s'ils avaient effectivement enrôlé de nouvelles recrues.

Selon la police, ils se sont radicalisés rapidement, au point "d'avoir offert à Daech d'être des 'martyrs', entièrement disponibles pour agir n'importe quand, n'importe où et dans n'importe quelle situation".

En 2015, l'Espagne a adopté une loi autorisant l'arrestation de personnes pour simple consultation de sites web jihadistes.

Au total, 163 personnes, présentées comme des "jihadistes", ont été arrêtées dans ce pays depuis 2015.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara