Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



MAP - publié le Mercredi 22 Juillet à 10:45

Espagne : Pas de déclaration d'indépendance de la Catalogne, affirme Mariano Rajoy






Madrid - Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a averti, mardi à Madrid, que son exécutif ne va pas permettre une déclaration unilatérale de l'indépendance de la Catalogne (nord-est de l'Espagne), appelant les Catalans à être "tranquilles".
 
Le gouvernement ne permettra pas après les élections régionales prévues le 27 septembre en Catalogne, la prise de décisions qui représentent une "attaque frontale contre la loi" et les "normes de coexistence", a déclaré M. Rajoy en référence à une éventuelle déclaration d'indépendance unilatérale de cette région par les nationalistes catalans.

Lors d'une conférence de presse, le dirigeant espagnol a souligné que les élections du 27 septembre en Catalogne sont "autonomes" et destinées à désigner les membres du parlement régional.

Il a fait savoir que le gouvernement central est "totalement préparé" pour faire face à "tout problème qui pourrait être généré par certaines parties à l'avenir", fustigeant l'"'irresponsabilité" du président de l'exécutif régional catalan, Artur Mas.

Mas "peut convoquer des élections", mais il "ne peut enfreindre la loi ou rompre la Constitution d'une démocratie avancée comme celle de l'Espagne", a tenu à souligner M. Rajoy. Après avoir rassuré les Catalans à ce sujet, le chef du gouvernement central a indiqué que les Catalans "ne perdront jamais leur statut de Catalans, d'Espagnols et d'Européens", car, a-t-il insisté, "la souveraineté nationale ne peut pas être rompue, et il n'y aura pas d'indépendance de la Catalogne".

Les indépendantistes catalans, conduits par Artur Mas, ont laissé entendre, qu'en cas de victoire aux élections régionales du 27 septembre, ils iraient jusqu'à la déclaration unilatérale d'indépendance de cette région. Le pouvoir central rejette tout projet d'indépendance de la Catalogne le qualifiant d'"illégal et d'inconstitutionnel". La justice espagnole avait déjà suspendu la consultation du 9 novembre 2014, convoquée par Artur Mas.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».