Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


AFP - publié le Mercredi 28 Janvier à 11:43

Enquête : L'islam mieux perçu en France mais derrière les religions catholique et juive



Paris - Un Français sur deux (47%) estime que l'islam est un peu plus compatible avec les valeurs du pays, mais les Français jugent toujours mieux les deux autres monothéismes, selon une enquête publiée mercredi, trois semaines après les attentats jihadistes.



Un sondé sur trois estime toutefois que "même s'il ne s'agit pas de son message principal, l'islam porte malgré tout en lui des germes de violence et d'intolérance", selon cette enquête de l'institut Ipsos, réalisée les 21 et 22 janvier 2015 auprès de 1.003 personnes de plus de 18 ans pour le journal Le Monde et la radio Europe 1.

Il y a deux ans un sondage indiquait que près de trois Français sur quatre estimaient que l'islam était une religion "intolérante" et incompatible avec les valeurs de la société française, contre 26% affirmant le contraire.

Des trois grands monothéismes, une majorité de Français considère cependant aujourd'hui que la religion musulmane est la moins compatible avec les valeurs de la société française, incarnées par la devise nationale "Liberté, égalité, fraternité" et le régime démocratique. 

Quand 93% des Français trouvent la religion catholique compatible avec ces mêmes valeurs, et 81% pour la religion juive, seuls 47% ont la même opinion pour la religion musulmane.

En revanche, pour 66% des personnes interrogées, "l'Islam est une religion aussi pacifiste que les autres et le jihadisme est une perversion de cette religion".

Après les attentats perpétrés par trois jihadistes du 7 au 9 janvier, qui ont visé le journal satirique Charlie Hebdo, une policière municipale et un supermarché casher, faisant au total 17 morts, les appels à ne pas faire d'amalgame entre l'islam et l'extrémisme se sont multipliés dans les milieux politique et religieux.

Les manifestations d'hostilité envers les musulmans en France ont toutefois atteint un "sommet" depuis les attentats, selon l'Observatoire national contre l'islamophobie qui en a recensé presqu'autant qu'au cours de l'année 2014, avec 128 actes, insultes et menaces (contre 133 l'an dernier).

Plus de neuf Français sur dix sont en outre favorables à une répression accrue à l'égard des idées jihadistes.

Quelque 90% se disent ainsi favorables à la "déchéance de nationalité des Français partant faire le jihad en Syrie", ou encore 89% à vouloir "restreindre la liberté d'opinion sur internet en cas de propagation des idées jihadistes".

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus