Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Hamid Tbatou - publié le Mercredi 16 Décembre à 20:39

Enjeux de la Leçon cinématographique et cinema des jeunes au Festival Universitaire International du Cinéma des Jeunes






Hamid Tbatou
Hamid Tbatou
« Leçon cinematographique univercitaire et enjeux du cineùeux des jeunes »  est le thème de la table ronde au Festival Universitaire International du Cinéma des Jeunes à Ouarzazate organise par la Faculté Poly-disciplinaire, le Forum du Sud pour le Cinéma et la Culture avec le soutien de l’Université Ibn Zohr   le matin du 19 décembre décembre    

Prendront part à cette rencontre les professeurs Aissa Ras Alma, JilaliKaddour et Elias Boukhmoucha d'Algerie, Hammadi Bouabid et Ouassim Korbi de Tunisie, Ghada Ibara d’Egypte, Fdail Abdellatif et Patrick Arnaud de France Martin Legaut et gabrielle tramblay de caneda ,Don Smith de l U.S.A , et enfin Hakim Belaabass ,  Bouchta Fakazaid, Rachid Naim, Rochdi  LManéra, Ayoub Bouhouhou, Youssef Ait Hamou, Mounir Assikoum, Amal Osskom, Idrissi Abdelajalil, Lahoucine Al Mimouni, Hamid Zidouh , Omar Baba, Lahoussine Al Farkane, Taoufik Mouaddene  et Hamid Tbatou du Maroc.

Pour bien définir la problématique de la table ronde Hamid  Tbatou  propose la plate forme suivante"   La proposition d’une table ronde autour de ce sujet est la reflète  la volonté de bien penser  la leçon cinématographique universitaire  ,  et la capacité de la  fonde  d une façon  différente dans l’avenir d’autres horizons reposant sur des alternatives capables de secouer le modèle stable et inquiéter la logique qui prévaut dans l’enseignement traditionnel qui impose la discipline, la justification sur lesquelles se fonde l’évaluation.

Ce qui nous intéresse en posant ce sujet c’est la recherche d’introductions à la construction culturelle efficace du cours cinématographique conçu de manière créative différente et nouvelle qui tienne compte des spécificités du cinéma en tant que spectacle, culture et espace de recherche, d’apprentissage qui intègre l’histoire du spectacle, des idées et des connaissances avec des outils d’expression du champs et la constitution de ses composantes esthétiques. C’est aussi le point de départ de toute lecture et la compréhension des sens exprimés à partir de l’imaginaire des méthodes d’écritures, de montage, de prise d’images, de l’ingénierie du son, de la forme du cadre et du découpage du temps et du lieu.

Le plus important est d’investir l’ensemble des capacités émanant de l’intérieur du cours de cinéma pour bâtir un autre cinéma créateur de par ses références, ses créations, la forme de construction  du sens, ses formules de profit et de prise de position vis-à-vis du monde.

Nous voulons que ce cours universitaire du cinéma soit un rappel de la particularité du cinéma et une alternative pour son enseignement qui nécessite différentes références qui prennent en considération les spécificités du champ afin de construire une approche propre à la réalisation de ce cours en tant que cours. 

Le plus important réside dans la manière de concevoir et de considérer ce cours dans la politique générale toujours préoccupée par la production du modèle, sa sacralisation et sa reproduction ;alors que le cinéma que nous voulons enseigner interroge le modèle et c’est ainsi que le cours de cinéma constitue une stratégie pour secouer le stable, légitimer le renouveau et le changement  proposer ce qui inquiète ce modèle explose sa sacralisation et contribue à l’introduction d’une construction légitime réelle du cinéma à l’école, à l’université et au sein de la société. Tout ceci demande beaucoup d’efforts à accomplir de l’intérieur du cous cinématographique universitaire. 

La connaissance du cinéma doit commencer et finir par la question pour élaborer une proposition de réponses à tout ce qui peut former une plate-forme pour la construction créatrice du produit cours du cinéma et ses fruits tant en ce qui concerne son contenu et le profil de l’apprenant, la nature de la création la méthodologie de travail et la forme de sa relation avec les métiers du cinéma et la manière de sa réception.

Ce que nous devons questionner également est la nature de la conscience qui encadre cette relation dans les contextes social et historique où se réalise ce cours portail de sortie des créateurs et chercheurs en relation avec le cinéma et sa culture c’est-à-dire « jeunesse du cinéma » sur laquelle nous comptons tous pour construire un cinéma capable de contribuer à l’avenir de l’existence humaine dans toutes ses significations profondes, agréables et créatrices.



               Partager Partager