Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Cherif CHEBIHI HASSANI - publié le Jeudi 17 Avril à 14:18

En route vers la maison des fous






Le monde est devenu fou ! Ses habitants sont agités, en colère ou carrément furieux. La vérité et l'harmonie ont été remplacées par le chaos et le mensonge. Le fait de regarder les informations vous donne probablement la nausée, l'envie de pleurer ou de vous expulser à l'asile des aliénés.Comment demeurer sensé et la croisière le long d'une mer de problèmes nécessite une forme d'art ou d'habilité, alors que chaque jour une nouvelle crise est déversée sur nous, et que nous le voulons ou pas, nous devons faire face.

La connaissance et la culture sont des atouts utiles. Le sentiment contre l'aspect hideux et la crudité et le sens pour l'égalité et la solidarité sont des armes ajoutées dans notre artillerie, pour nous aider à bien s'adapter et à survivre jusqu'à l'autre jour.

Vers qui devrions-nous se tourner, pour nous guider dans ce profond sombre chapitre de notre histoire ? Nous pensons aux hommes aux hommes tels que Martin Luther King, Ghandi, Nelson Mandela. Le monde est conscient qu'ils ont eux aussi vécu des moments turbulents. Ils ont subi la persécution raciale et l'injustice culturelle, mais ils se sont tenus sur la terre ferme. Ils étaient tous des hommes de raisons et d'intelligence. Ils ne sont pas accroupis, ils ne sont pas retirés, ils ne sont pas morts. Ils ont embrassé leurs défis avec la même passion que leurs convections. Sûrement, il y avait des moments où ils étaient tentés de déposer les armes et de renoncer à la lutte, mais ils ne l'ont pas fait. Pour ces hommes ce concept était inconcevable. Ils ont transformé leur passif en occasions.

Pour Martin Luther la non-violence était le moyen de la victoire. Pour Ghandi l'esprit est plus fort que le corps. Pour Mandela, la patience est l'outil inestimable. Quelle est la méthode à suivre ? Quelle route devons-nous entreprendre.

Nos jours sont embaumés de désarroi et de mécontentement. Les cicatrices des années précédentes ont saisi le cœur et ont brulé l'âme de chacun de nous.

Comme Hamlet de Shakespeare, une question tremble devant nous à chaque nouveau jour : " Etre ou ne pas être ? " Qu'en serait-il ? Souffrir les frondes et les flèches de la fortune outrageante ou de prendre ce tour fatale contre une mer de douleurs en s'opposant à y mettre fin.?

Nous avons choisi " Etre " Nous avons choisi de survivre à travers le chagrin et mille chocs naturels.

Nous avons maintenant d'un sobre, bien que l'état d'esprit affligé. Nous trouvons la liberté et la démocratie irrésistibles. Nous avons été imprégnés de cette grande doctrine de la justice sociale et l'égalité. Nous l'avons touché, nous l'avons gouté. O! Combien elle est douce ! Combien elle est précieuse cette chose que nous appelons : "Liberté". Comment pouvons-nous la laisser fuir maintenant.

Le désespoir abyssal n'a pas duré. Notre fierté nationale, si dilués par la race, la culture et la religion n'a jamais été aussi aigue. Une prise de conscience forte de notre identité a pris de l'importance. Nous sommes les enfants de l'une des enfants de l'une des plus grandes civilisations de l'histoire de la planète. Nous sommes fières de notre Maroc, de cette chère et précieuse terre, si unique dans tous les sens. Nous sommes tous derrière notre cher roi Mohamed VI. Nous ne céderons ou ne renoncerons pas. La lutte continue pour leur survie et la notre.

Dans n'importe quelle crise dans la vie d'un homme, il ne se demande pas comment : " Je Crois ? " Combien de miracles puis-je descendre ? Jamais ! Il demande l'arme pointue et une foi non vacillante en ses convictions.

Les échecs et les déceptions, les frustrations et les déceptions sont inévitables, et pour eux nous sommes prêts, mais dans la mer de la vie des problèmes que nous devons exceller dans l'esprit clair et la pratique. Les psychologues appellent cela la " COUPE T " Penser Clairement sous la pression " La conversation " Fraiche sous la pression améliore notre niveau de fonctionnement à sa capacité extrême.

Les athlètes qui deviennent champion créent leurs propres obstacles savourent la sensation de la pression. " Hulk l'incrédible est devenu un géant imbattable seulement sous la pression. Utilisez la pression plutôt que de faire ce que vous utilisez. Parfois, les choses se croisent, mais quand le " difficile s'envole", Il n'y pas de recette unique pour réussir, il n'y a que le désir ardent constant de ne jamais abandonner jusqu'à ce que le succès est atteint. Ce petit secret permet toujours " Vous faire une promesse et une promesse pour le garder.

Churchill a toujours gardé la tête quand les autres l'ont perdu. Le, sang, la sueur et les déchirures ont payé à la fin. Ne fais pas ce qui est facile, mais ce qui est le meilleur.

Si vous pouvez faire tout ce qui est dans ce fou, fou, fou monde, vous pouvez être assuré que la " terre est la vôtre, et ce qui est plus vous avez survécu mon ami.

"Il n'est pas important de sortir par le haut. Ce qui,importe, c'est d'être celui qui sort vivant;" Bertolt Brech (1898-1956).



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles