Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Farid Mnebhi - publié le Mardi 14 Octobre à 09:53

Elus et partis politiques marocains mis face à leurs responsabilités






En ce vendredi 10 octobre 2014, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, présidant l’ouverture de la 1ère session de la 4ème année législative de la 9ème législature, a prononcé un discours devant les élus des deux chambres du Parlement dont les principaux thèmes se déclinent comme suit :
1/ le Roi du Maroc a rappelé aux élus que dans quelques mois se dérouleront des élections locales et régionales et que ces joutes électorales ne doivent en aucun cas constituer une arène où se livrent surenchères et luttes politiciennes mais plutôt un espace de compétition politique entre les programmes et les élites.

Le Chef de l’Etat marocain a donc appelé les acteurs politiques a bien préparer ces échéances et à faire preuve d’un patriotisme sincère en respectant la volonté des électeurs afin de renforcer le dynamisme des institutions élues.
Dans ce cadre, le Roi du Maroc a également souligné l’importance de parachever la mise en place des institutions de la démocratie participative et de la bonne gouvernance, appelant le gouvernement et le Parlement à se prévaloir davantage des avis et des expertises dont disposent ces institutions.

2/ Poursuivant son allocution devant les élus, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé le Conseil Supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à reconsidérer la vision et le contenu de la réforme du secteur de l'enseignement et de l'éducation.
Ainsi, le Souverain marocain a estimé nécessaire d'attacher aussi toute l'attention requise à la formation professionnelle et à la maîtrise des langues étrangères pour permettre aux lauréats d'être au diapason du progrès technique et d'intégrer les nouveaux métiers du Maroc.
C’est pourquoi il a appelé à la recherche d'une solution à la problématique des langues d'enseignement, le dépassement des divergences idéologiques qui entravent la réforme et l'adoption de programmes et de curriculums adaptés aux exigences du développement et du marché de l'emploi.

3/ Le Souverain marocain a, une nouvelle fois appelé les élus à rester constamment mobilisés et vigilants sur la question de la défense de l’intégrité territoriale pour contrecarrer toutes actions des ennemis du Maroc
Par ailleurs, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a tenu à saisir cette occasion qui coïncide avec la célébration de la Journée Nationale de la Femme, fêtée le 10 octobre, pour exprimer son estime à la femme marocaine, où qu'elle se trouve, et indépendamment des différentes positions qu'elle occupe et de toutes les catégories dont elle est issue, à l'intérieur et à l'extérieur du Maroc, et ce, en reconnaissance de son concours efficient au développement du pays.

A noter que le 10 octobre 2003 le Roi du Maroc avait annoncé le Code de la Famille qui garantit à la femme marocaine tous ses droits comme membre active à part entière de la société.

Concluant son discours Sa Majesté le Roi Mohammed VI a indiqué que le Maroc a atteint un niveau remarquable dans la marche vers le progrès, ce qui fait tous les marocains, où qu'ils soient, individuellement et collectivement, sont tous en droit d'être fiers de leur appartenance à cette patrie qui est la leur.



               Partager Partager