Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 28 Juin à 11:14

Elections Locales au Sénégal: Plus de 5,3 millions d'électeurs appelés dimanche aux urnes



Dakar - Plus de 5,3 millions d'électeurs sénégalais seront appelés dimanche prochain aux urnes pour choisir 28.028 conseillers répartis sur 552 communes urbaines et rurales et 45 départements que compte le Sénégal, indique-t-on de source officielle vendredi à Dakar.



Quelque 2.700 listes sont en lice lors de ces élections municipales et départementales, les premières du genre après l'entrée en vigueur de la nouvelle réforme territoriale baptisée "Acte 3 de la Décentralisation", ce qui constitue "un record".

Une telle pléthore de listes, précise-t-on de même source, a eu pour effet d'augmenter le budget alloué à ce scrutin pour s'établir à 15 milliards de francs CFA, dont 4 milliards de francs CFA consacrés à l'impression de plus 100 millions de bulletins de vote.

La campagne électorale en prévision à ces joutes électorales, devra, quant à elle, prendre fin ce vendredi à minuit, après 14 jours ayant permis aux leaders politiques et coalitions de partis en lice de présenter leurs programmes électoraux.

Les autorités sénégalaises, y compris le président sénégalais, Macky Sall, ont appelé, à maintes reprises, les Sénégalais à faire montre de civisme et d'un sens élevé de responsabilité et à voter dans le calme et la sérénité.

Dans le même sillage, le président de la commission électorale nationale autonome (CENA), Doudou Ndir, a invité, vendredi, les électeurs "à se rendre massivement aux urnes et à voter dans le calme et la sérénité".

"La CENA fait confiance à la maturité des électeurs qui, à des moments cruciaux et difficiles de l'histoire politique du Sénégal, ont su tirer de leurs convictions profondes les ressources nécessaires pour contribuer à la tenue d'un scrutin apaisé", a-t-il déclaré aux médias officiels sénégalais.

Il a, en outre, exhorté tous les acteurs "à agir dans le strict respect de la loi pour que les élections du 29 juin se déroulent dans la plus grande transparence afin que la démocratie au Sénégal en sorte renforcée".

"L'acte 3 de la Décentralisation" sera marqué, dans sa première phase de mise en application, notamment par la suppression de la région en tant que collectivité locale et l'érection des départements en ordre de collectivités.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara