Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Abdellah HANBALI - publié le Mardi 25 Janvier à 09:10

El Jadida :BYE BYE L’ALLIANCE FRANCO-MAROCAINE…




La France dispose au Maroc d’un maillage d’établissements culturels d’une densité sans équivalent au le monde, 10 Instituts français et 3 Alliances franco-marocaines dont celle d’El Jadida.



L’Alliance est une association gérée par un Conseil d’Administration au pouvoir décisionnel et obéissant au droit local. Tandis que dans un Institut, ce conseil n’a qu’un pouvoir consultatif auprès de l’ambassade, seule qualifiée à prendre les décisions finales.

L’Alliance d’El Jadida est en place depuis bientôt une vingtaine d’années. Années, au cours desquelles elle a assuré à la population locale le meilleur enseignement du français et les meilleures animations culturelles possibles. Ces réalisations sont le fruit d’efforts conjugués de toutes les femmes et de tous les hommes qui ont assumé une responsabilité dans cet Etablissement : Directeurs, administrateurs, enseignants et fonctionnaires. La qualité atteinte résulte également d’apports et d’appuis de toutes natures des différents partenaires : Fondation de Paris, Ambassade de France, Autorités Locales, Mécènes, Etablissement d’enseignement Supérieur et Direction Régionale de La Culture.

Mais en tant d’années, il y a eu énormément de changements sociaux : L’évolution économiques, pédagogiques et culturelles a bouleverser la société autour de l’Alliance. La ville d’El Jadida, est cinq ou six fois plus grande qu’elle ne l’était il y a 20 ans. Sa population et ses besoins en services pédagogiques et culturels de sa population évoluent et ont changé aussi bien quantitativement que qualitativement. Alors que le mode de fonctionnement administratif de cet établissement est resté inchangé. Aujourd’hui, il a atteint ses limites et commence à donner des signes de faiblesse. A terme, il pourrait générer des difficultés et paralyser l’Alliance.

Et c’est dans un souci de restructuration et d’évolution positive, que le Bureau gestionnaire du Conseil d’Administration, conscient de ces fragilités et appuyé en cela par la majorité de ses membres, a acquis la conviction de la nécessité d’une évolution et donc de cette transformation en Institut

Le président de ce conseil, Mr Ahmed BENHIMA, homme passionné, dévoué corps et âme à ses responsabilités, nous ouvrit son cœur en explicitant patiemment le pourquoi derrière la quête d’un tel changement et l’opportunité présente à saisir.

D’énormes avantages tels que :
-Un budget revu à la hausse par le ministère des affaires étrangères français.
-Des garanties plus solides (Un Institut est sous la responsabilité directe de la France)
-Des spectacles d’une meilleure qualité et que l’Alliance n’avait pas les moyens de mettre à la disposition des jdidis.

L’ambassade de France, ne propose pas une telle opportunité, à des « canards boiteux ». Si les représentants de l’Ambassade de France avec en tête Mr COMMELIN, conseiller de coopération et d’action culturelle et Mme De Ganay conseillère de coopération et d’action culturelle adjointe se sont réunis en ce 11/01/11 avec le conseil d’administration jdidi, afin de leur soumettre de nouvelles propositions à propos du passage d’une Alliance à un Institut, c’est suite à l’énorme travail fourni par ce dit conseil administratif et à sa tète son président Mr BENHIMA. Un travail accompli en étroite collaboration avec la nouvelle directrice Brigitte MESTRES qui veille depuis sa nomination à un nouvel assainissement et un redressement et restructuration totaux de l’Alliance.

Cette Auvergnate qui a derrière elle une longue expérience de Directrice en Amérique Latine et au Liban (camps de réfugiés Palestiniens), n’a trouvé aucune difficulté pour assurer une bonne marche de l’Alliance d’El Jadida et pour assainir la situation

A peine en place, elle a exigé qu’un Audit soit effectué : Chose qui n’a pas eu lieu depuis…17 ans.
Avec 98% d’autofinancement, elle a donné un nouveau look aux lieux : Lifting, réaménagement d’une galerie d’Art, achat d’un matériel de travail plus adapté…

C’est donc à cette Alliance (revue et corrigée), que l’Ambassade française est venue proposer la fusion avec le plus grand Institut d’Afrique : Casablanca.

La troisième fusion, après celle de Kenitra-Rabat et Tétouan-Tanger.

Pour passer au statut d’Institut, El Jadida n’a plus qu’à opérer la mise à niveau administrative qui s’impose, d’ici fin 2011. En effet, l’Ambassade de France procédera en 2012 à une mise en fusion de la totalité des Instituts au Maroc. Une fusion des compétences et des moyens, qui a pour finalité suprême: L’amélioration qualitative et quantitative du Travail et des services...
Une manifestation culturelle dont ne bénéficiait, à titre d’exemple, qu’un Institut ou deux auparavant, aura dorénavant lieu dans tous les Instituts du pays. Le but ? Offrir la même qualité des services, de meilleures opportunités et manifestations, des couts en baisse, des sponsors plus intéressés et amplement satisfaits (publicité sur l’ensemble du territoire au lieu d’une seule ville)…
Et d’après Mr Bruno JOUBERT, ambassadeur de France au Maroc, l’année 2011 connaitra déjà une programmation culturelle et artistique de grande qualité et accessible à tous les publics. Au total plus de 120 manifestations se dérouleront tout au long de l’année, dans 13 villes du Maroc.
Témoignage renouvelé des liens culturels entre le Maroc et la France.


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles