Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz



Abdellah HANBALI - publié le Lundi 2 Mai à 00:57

El Jadida : Affaire de La Cour des Comptes




Depuis l’indépendance du Maroc, il y a eu comme partout ailleurs, des faits qui ont défrayé la chronique. Des faits qui ont passionné une majorité de citoyens et réussi à la tenir en haleine. Nous citerons au hasard : L’Affaire du commissaire TABIT et celle de la grande offensive contre les barons de la drogue en particulier et des produits de la contre bande en général.



Pour Plus de Respect Envers le Citoyen

Aujourd’hui, une autre Affaire semble focaliser les attentions et qui fait suite au rapport de la cour des comptes et des jugements qui s’en suivent, dans les quatre coins du pays.
La ville d’El Jadida n’y fait malheureusement pas exception. Et pas moins de 62 mis en cause sont aujourd’hui poursuivis dans ce dossier se rapportant à la gestion communale.18 parmi eux, sont écrouées et les autres en liberté provisoire.

Toutes ces affaires précitées et toutes les autres qu’on a omis volontairement de faire, ont pour dénominateur commun : Le manque de communication et d’informations destinées aux citoyens.
Aucun communiqué ou conférence de presse, n’est venue clarifier, un tant soit peu ces affaires et présenter au citoyen l’Information sûre, fiable et digne de foi dont il a besoin et dont il a aussi tous les droit…dans un pays dit de Droit.

-Pourquoi ces silences incompréhensibles, cette impression qu’on cherche à nous cacher l’essentiel, et qui en laissent médusés plus d’un ?
– Pourquoi cette négligence et ce mépris envers un citoyen qualifié d’immature et de ce comportement inadéquat et indigne, adopté à son égard ?
-Jusqu’à quand devons –nous continuer à tolérer que le citoyen passe pour le maillon facultatif de cette chaine « sociale » et dont on peut aisément s’en passer et se débarrasser à tous moments, au gré de l’humeur de chaque concerné ?
-Ne sont ils pas plutôt ces quelques poignées de responsables, à la mentalité rétrograde, qui doivent se recycler d’urgence, pour mieux être à l’écoute et surtout à la hauteur du Maroc actuel ?
- Au nom de quel intérêt, de quelle loi, de quel article…de quelle idiotie, continue-t-on encore à nous empêcher d’avoir accès à l’Information depuis sa source.
-Un organisme d’Etat, qui n’a jamais organisé de conférences de presse, qui n’a jamais distribué le moindre communiqué de presse, en dehors de ceux faisant ses éloges, a t-il le droit de poursuivre un journaliste pour diffamation ou désinformation ?
-Et la presse, dans ce cas, ne peut-elle pas les poursuivre pour manque d’informations ayant trait aux intérêts des citoyens ?
- Si la presse est considérée comme le 4ème pouvoir sous d’autres cieux où règne la Démocratie, elle doit occuper quelle place chez nous ?
Au lieu de dénoncer ce mépris et ce complot ; au lieu de défendre le droit légitime de chaque citoyen à l’information, une certaine presse sans scrupules, a préféré tout miser ces derniers temps, sur l’induction du lecteur en erreur et son exploitation : Des photos à la Une, réunissant de préférence tous les protagonistes de l’affaire en cours et un contenu très en deçà des plus infimes aspirations. Et au lieu du Scoop attendu et recherché, nous sommes en face d’un Scoobby…honteux et indigne.
Par manque d’informations fiables, les habitants d’El Jadida s’échangent aujourd’hui des rumeurs. Chacun y va de sa version personnelle, pimentée par : -Mon frère qui connaît X, m’a raconté que…
Chacun règle ses comptes avec son ennemi d’hier en noircissant encore plus son tableau. D’autres font le contraire, pour les mêmes raisons. Ça discute de partout…et de n’importe quoi.
- Mais combien savent que dans ce dossier dit des Fonctionnaires de la Commune, seuls trois fonctionnaires sont écroués à ce jour?
- Combien savent, dans ce dossier-mascarade, que ces trois fonctionnaires, continuent à clamer à cor et à cris leur innocence ?
- Un régisseur municipal, qui a refusé d’encaisser des taxes concernant les cafés de la plage et dont il avoue n’avoir à ce jour aucune base légale pour le faire.
- Un ex-chef du personnel, dont le seul tort est d’avoir signé la même facture, que d’autres fonctionnaires, dont le président Abdellatif TOUMI, mais que par une magie Abracadabrante, d’après son avocat, les autres fonctionnaires sont libres et pas lui.
- Et combien prêtent encore attention aux doléances des propriétaires des cafés de la plage qui sont emprisonnés et qui s’estiment en possession de toutes les autorisations requises et légales ?
- Et les élus, sont ils tous coupables ? Au même degré ?
- Il parait que certains croupissent en prison pour la bagatelle somme de 1200,00 dh, qu’ils n’ont même pas mis dans leurs poches !
-Et ces fameux magistrats de la cour des comptes, ont –il fait leur travail convenablement et de bout en bout ?
-Pourquoi n’ont-ils fait aucune allusion dans leur rapport à cette taxe que doit payer le DHJ à la commune après chaque match joué au stade El ABDI, propriété exclusive de la municipalité faut-il le préciser et qui ne l’a jamais été depuis des décennies.
-Qui a commandité le non payement de cette taxe, sur quelle base légale, depuis quand et pourquoi ?

Tant de questions et tant de flous, dont on aimerait bien en avoir le début d’une réponse.
Le procureur du roi et consorts, ont bien sûr une autre vision des choses. Une idée plus cohérente et plus précise sur chaque dossier et chaque individu écroué que nous, mais y’a-t-il le moindre mal à ce qu’ils nous informent sur les raisons qui ont fait que certains soient écroués et d’autres pas?
- Sommes-nous devant un secret d’Etat sans le savoir ?
- N’aurait-il pas du y avoir une conférence de presse après chaque audience, procès ou jugement, comme cela se fait partout ailleurs ?
- Qui a ce suprême pouvoir de nous refuser l’accès à l’information et à la vraie démocratie ?
- Dans un siècle de la Communication, qui trouve encore son compte dans la Rumeur, le Doute et la Désinformation ?

La question reste posée.
Prochaine audience le 20 avril où 30 personnes sont convoquées.


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles