Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Fabienne Der Hagopian - publié le Mardi 15 Novembre à 18:46

Egypte : Les gays veulent occuper la place Tahrir le 1er janvier






Les homosexuels égyptiens comptent manifester sur la place Tahrir le 1er janvier prochain pour demander que leurs droits soient reconnus. La nouvelle a été annoncée sur une page Facebook créée pour l'événement. Mona Kareem résume les réactions des internautes à cette initiative.

Photo de la page Facebook 'Egyptian Homosexual Day' où est écrit "Nous ne voulons pas nous cacher."

[liens en arabe]  Si les islamistes étaient ceux qui apparaissaient menaçants pour les droits des femmes et des minorités en Egypte, ils ne sont pas seuls quand il s'agit de s'opposer à la reconnaissance des droits des LGBT dans l'Egypte post-révolution.  Une page Facebook a récemment été créée pour soutenir les droits des homosexuels et les appeler à un rassemblement sur la place Tahrir le 1er janvier 2012 pour défendre leurs droits.

Des milliers de personnes ont visité cette page, pas forcément pour soutenir ses demandes, mais pour laisser des commentaires homophobes, des menaces de mort et des citations du Coran indiquant que l'Islam interdit l'homosexualité et la définit comme un péché grave.  Sur l'une des images publiées par l'administrateur de cette page, on peut lire un commentaire qui explique la création de la page et justifie le droit des homosexuels à vivre une vie normale :

من حقنا الظهور في المجتمع بشكل علني لحمايه نفسنا و لحمايه المجتمع من اضطهاد المثليين لان المجتمع اللي لا يقبل الاخر يبقى مريض
Nous avons le droit d'exister publiquement et de nous protéger et d'empêcher la société d'opprimer les gays parce qu'une société qui n'accepte pas les autres est une société malade.

Un message publié sur la page explique le choix de manifester sur la place Tahir le 1er janvier :

من نحن: نحن مجموعه من شباب مصر المثلي الجنس..نزلنا الميدان و شاركنا في الثوره..و نرى الان انه لنا كل الحق في العيش باحترام و علانيه..فنحن جزء من مصر الثوره ..فلا يزايد علينا احد
Nous sommes un groupe de jeunes égyptiens homosexuels.  Nous étions à Tahrir et nous avons participé à la révolution.  Chacun a le droit au respect public.  Nous avons fait partie de la révolution égyptienne et nous ne permettrons à personne de mettre en doute notre loyauté.

Dans l'une de ses mises à jour, l'administrateur a publié ce message envoyé par un égyptien homosexuel qui avait peur de le publier lui-même après avoir vu les insultes et les menaces qui couvraient le mur de la page :

ايه الضرر لما يكون في اتنين من نفس الجنس في مكان ما في العالم نايميين في حضن بعض؟؟ انا ضريتك في ايه؟؟ اخدت حاجة بتاعتك؟؟ اكلت اكلك؟؟ ايه؟؟ انا انسان احس واحب واكره واغضب واسامح وافرح
Où est le mal si deux personnes du même sexe se prennent dans leurs bras quelque part dans le monde ?  Comment est-ce que je vous fais du tort ?  Est-ce que je vous enlève quelque chose ? Est-ce que je mange votre nourriture ? Je suis un être humain qui ressent des émotions, qui aime, qui déteste, qui se met en colère, qui pardonne et qui est heureux !

L'administrateur a aussi publié une note à l'attention des médias expliquant pourquoi le groupe refusait les interviews:

لكننا نعتذر لجميع الصحفيين عن عدم التواصل معهم..حيث اننا نرى ان تناول الاعلام لهذا الحدث الان سيؤدي الى احداث بلبله و ضجه اعلاميه قد تؤدي الى اجهاض اليوم من اساسه وارهاب شخصيات مثقفه وطنيه كانت قد ابدت موافقتها على المشاركه..و نرى انه من الانسب تغطيه الحدث وقت حدوثه وسيتم توجيه دعوات لجميع المؤسسات الاعلاميه في حينه
Nous nous excusons auprès de tous les journalistes de ne pas leur répondre.  Nous pensons que si les médias s'emparent de notre action, cela créera des complications et des histoires qui pourraient compromettre le succès de la Journée nationale des gays que nous organisons.  Cela fera aussi changer d'avis des personnalités nationales et des intellectuels qui ont déjà confirmé leur participation.  Nous pensons que la meilleure approche est que les médias couvrent l'événement quand il aura lieu.  Nous les inviterons à ce moment là.

Un autre message est apparu en réponse à toutes les menaces qui couvrent le mur :

الى الساده المصدومين من اعداد المثليين في مصر : احنا موجودين بينكم من زمان لكن انتم فرضتم علينا نعيش تحت الارض و دفنتم رؤسكم في الرمل كالنعام..ثانيا :كفايه بلطجه ومحاولات ارهاب لينا مش هانسمح لحد يشكك في وطنيتنا
A ceux qui sont choqués que nous soyons si nombreux en Egypte : nous avons vécu parmi vous pendant longtemps mais vous nous avez forcés à nous cacher.  Arrêtez vos menaces ; nous ne vous autorisons pas à douter de notre patriotisme.

La page a aussi publié une vidéo YouTube avec un message d'un gay égyptien, qui explique qu'il est juste un citoyen comme un autre qui contribue à la société, respecte chacun et s'attend à être traité de la même façon dans son propre pays.

Les réactions suscitées par l'organisation de cet événement se sont exprimées au delà de la page Facebook. Des commentaires ont commencé à apparaître sur Twitter.  Ahmad Abdelhady (@Hadeezz) a un point de vue sur le sujet qu'il n'explique pas vraiment :

عامة .. حق المثليين جنسيا فى الزواج والمعاملة بدون تمييز ده انا بؤيده … انما ف الشارع ويوم وطنى ده تعدى على حرية الاخرين ..نقطة وكلامى خلص
@Hadeezz: En général, je soutiens les droits des gays à se marier et à être traités de façon équitable, mais avoir une Journée nationale et manifester dans les rues, je pense que c'est quelque chose qui empiète sur la liberté des autres. Point barre. C'est tout ce que j'ai à dire.

Mostafa Hussein (@moftasa) condamne les menaces de mort contre les gays :

أيه حكايةالناس اللي عاوزة تقتل المثليين دول كمان؟ هي ناقصةدم؟ طيب لو انت رايح تقتلة كده راح هو مدافع عن نفسه و قتلك؟ نسميك أيه؟ شهيد الشرج؟
@moftasa: C'est quoi l'histoire de ceux qui veulent tuer les gays ? Comme si on avait besoin de faire couler davantage de sang.  Alors si vous tentez de tuer un homo et qu'il vous tue en se défendant, quel genre de martyr cela fera de vous ?

Hussain Imam (@kemam), un ingénieur, a publié plusieurs tweets sur cette future journée des LGBT , suggérant dans l'un d'eux :

بأفكر أعمل جروب لمناهضة المثليين دول بتوع 1 يناير!
@kemam: Je pense que je devrais lancer un groupe contre ces gays du 1er janvier.

Un autre utilisateur de Twitter, (@MiSrBtfHam),  demande à ses followers de signaler la page de Facebook ‘Egyptian homosexual day' aux modérateurs pour la faire supprimer :

اطالب الجميع بعمل ريبوت للصفحه دي الحريه مش معناها كده المثليين ميتمحكوش في الثورة واللي عاوز يدافع عنهم يتحرق
@MiSrBtfHam: Je vous demande à tous de signaler cette page.  La liberté ne veut pas dire que les gays mènent la révolution.  Ceux qui les défendent devraient être brulés.


Source : http://fr.globalvoicesonline.org/2011/11/15/87517/...


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles