Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



MAP - Fouad ARIF - publié le Samedi 3 Septembre à 11:52

Edward Gabriel: Le plan d’autonomie au Sahara, seul moyen pour prémunir la région contre le terrorisme et les réseaux de trafic de tout genre




Washington – Le démantèlement par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) d’un réseau de trafic international de drogue ayant des liens avec des personnes originaires de Tindouf vient rappeler à la communauté internationale que le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, est bien "le seul moyen pour prémunir la région contre le terrorisme et le trafic de tout genre", a déclaré vendredi à la MAP, Edward Gabriel, ancien ambassadeur US.



Edward Gabriel
Edward Gabriel
"L’intensification des activités terroristes, le trafic de drogue et la traite des êtres humains attestent que la non-résolution de la question du Sahara est un facteur d’instabilité dans la région sahélo-saharienne", a expliqué l’ancien diplomate américain. 

Le Maroc a mis sur la table le plan d’autonomie dans cette partie du Royaume, a-t-il rappelé, en soulignant qu’il est grand temps pour "le conseil de sécurité de l’ONU d’aller de l’avant pour la mise en œuvre de cette initiative". 

Edward Gabriel a, dans un autre registre, insisté sur la nécessité pour la communauté internationale de jeter un regard scrutateur sur l’aide destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf, au sud-ouest de l’Algérie, sur la base, entre autres, des conclusions sans appels du rapport établi par l'Office européen anti-fraude (OLAF). 

Ce document, rappelle-t-on, identifie clairement les mécanismes bien rodés de détournement par les séparatistes de l'aide humanitaire internationale destinée aux séquestrés de Tindouf. Des millions d'Euros sont siphonnés chaque année par les chefs du polisario pour leur propre enrichissement. 

Les conclusions du rapport OLAF font écho aux témoignages oculaires et à ceux du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés qui avaient fait état de pratiques routinières de détournement de l'aide humanitaire de la part du polisario, destinée aux populations de Tindouf. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».