Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



Nasrallah Belkhayate - publié le Lundi 28 Avril à 17:09

Eduquer par la Culture de la Sagesse !




Quand il y a incompatibilité entre jeunes et institutions éducatives il y a grand intérêt à poser les bonnes questions. Il y va de la santé sociale de l 'état. Et comme il n 'y a pas de fumée sans feu, c'est qu 'il faut éteindre les braises qui au moindre souffle de vent se donnent un malin plaisir à lécher tout ce qui bouge.



Dans le monde d’aujourd’hui les jeunes adorent le risque du parcours, la créativité, l 'argent et jouer avec le feu...Mais pas tous. Il y a d'autres jeunes qui visent l 'équilibre naturel des forces de la nature. Ils sont simples et efficaces. Et leur objectif ne fait pas l 'objet d'une philosophie relevant de la planète de naruto.

Tout cela pour dire qu 'il est temps d'inclure dans les bancs d'écoles une nouvelle matière. Le savoir vivre. L 'éducateur et l 'écolier ou étudiant pourront comprendre d'une façon plus vraie comment atteindre son but sans verser dans la diatribe vaine et stérile.

Un savoir vivre qui s'inspire de la réalité des rues arabes. Un savoir vivre qui s'inspire du bon comportement tant clamé par la tradition de l 'islam. Puisqu'il faut programmer quelque chose dans les veines et les verbes autant alors transmettre la source de bien être de la foi convenablement établie.

Autrement le vide laissé au hasard des circonstances fera assurément le bonheur des rapporteurs d'autres paroles loin d'être aussi saines et aussi vitales à l 'espèce humaine. L 'islam est un art de vivre. En toute époque et en toute circonstance. Le Coran dit : " Nous ne t'avons point inspirer le Coran pour que tu sois malheureux !"

Tout est dit. Il s'agit de donner du bonheur aux enfants de demain. A travers l 'éducation et la vie de manière globale. Et cet enfant ne donnera à son tour que ce qu 'il a reçu. Donc la société est une entreprise qui ne récolte que c'est qu' elle a semé. Une vérité de La Palice certes mais combien importante à rappeler.

Au Maroc en tous cas les familles sont musulmanes. Elles croient aux valeurs tirées du Coran et la biographie du messager. Mais en classe l 'apprentissage des principes de ces mêmes valeurs n'ont pas la place qu 'elles méritent.
Il y a donc conflit de génération. l 'identité des jeunes est déstabilisée. Pourquoi ? Il sont des valeurs à défendre et ils témoins dans le même temps de la valorisation d'autres valeurs absolument différentes. Modernisation oblige j 'ai envie de dire !

Pour faire plus simple on dira que la jeunesse pour une large part refuse de plus en plus cette dichotomie cérébrale. Elle préfèrent embrasser un way of live au rythme de la vie chantée par les temps modernes. Mais l 'espace de l 'école ou de l 'université est idéal pour les aider à répondre au défi avec une harmonie spirituelle et intellectuelle sur mesure.

Quand on ne plante pas la terre avec des plantes et des roses, il est naturel de retrouver des herbes sauvages qu 'on sera obligé un jour de couper. L' héritage scolaire et éducatif est lourd à porter, et de nos jours la responsabilité est une notion prioritaire qu 'on pourrait partager lors des nombreux colloques et congrès qui enrichissent le bled.

Je disais que l 'islam est un art de vivre. Cela est vrai dans le milieu familial comme sociétal. De nombreux ménages en sont la preuve formelle. Il y a un rayon de lumière dans le style de vie. Le Maroc est une ressource unique au monde dans les messagers de paix et de sagesse. C'est de ça qu 'il s'agit. La sagesse est un fruit de la bonne connaissance de la religion.

Faire face aux dérives de la new generation, nos enfants ont besoin aujourd'hui plus que jamais des sagesses de nos pieux ancêtres. Le message du prophète n 'est pas une lettre morte mais bien vivante. Elle redonne la vie et embellit l 'avenir sur de bonnes bases comportementales. Un enfant qui comprend la nature du messager ne pourra que donner que le meilleur de lui même.

Maintenant la prise de décision pour contribuer réellement au bien être sociétal demeure la seule inconnue sur le tableau de bord. Ceci étant partagé, la sagesse pourrait s'avérer la meilleure réplique à tous les indicateurs de mauvaise foi !



               Partager Partager