Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Samedi 25 Juillet à 08:47

Don Bigg : Le Rap n'est pas un nuage "éphémère" mais un message artistique qui évolue au fil du temps



Agadir - L'art du Rap n'est pas une mode ou un nuage "éphémère" mais plutôt un message artistique d'une valeur sociale et humanitaire qui évolue au fil du temps, a confié, vendredi à Agadir, le rappeur Don Bigg.



S'exprimant lors d'un point de presse avant son concert prévu ce soir dans le cadre de la 12ème édition du festival Timitar (22-25 juillet), Don Bigg, de son vrai nom Taoufik Hazeb, a expliqué que ce genre musical apparu aux Etats-Unis, il y a plus de 45 ans occupe toujours une place de choix sur la scène artistique américaine, relevant qu'il s'agit de la même chose pour le Maroc, où l'apparition de cette forme d'expression remonte à environ vingt ans.

Don Bigg a souligné que la pratique du Rap au Maroc est sujette à de nombreuses critiques de la part des personnes qui n'apprécient pas ce genre musical, appelant à oeuvrer pour faire évoluer les genres musicaux modernes, considérés comme étant l'une des formes d'expression de la culture marocaine.

Il a aussi fait part de sa contribution, dans la mesure du possible, au changement de l'image négative du Rap dans la mentalité du public, relevant que son ambition est de préserver la dignité du chanteur, d'assurer sa stabilité financière et familiale et de garantir sa considération au sein de la société.

Dans ce sens, Don Bigg a affirmé qu'il ne ménage aucun effort pour faire connaître le Rap marocain au delà des frontières nationales, raison pour laquelle il a diffusé certaines de ses productions sur des sites web de renommée mondiale.

Figure emblématique du rap marocain depuis près de dix ans, Don Bigg parle dans ses albums de son vécu au Maroc sans langue de bois ainsi que des préoccupations d'une large frange de la société marocaine, notamment les jeunes. Certains lui reprochent son franc-parler et ses textes provocateurs, mais c'est aussi pour cela que la jeunesse marocaine se reconnaît dans ses chansons.

Né en 1983 à Casablanca et originaire de la région de Fkih Ben Salah, Don Bigg qui s'était fait rare ces derniers temps est de retour cette année avec un troisième opus "Talet" et deux singles, "TJR" et "L9aleb".

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus