Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



MAP - Fouad ARIF - publié le Vendredi 10 Avril à 10:52

Dialogue stratégique: le communiqué conjoint reflète le grand intérêt qu'accordent Rabat et Washington à l'Afrique




Washington - Le communiqué conjoint ayant sanctionné la 3è session du Dialogue stratégique Maroc-Etats Unis, jeudi à Washington, reflète le grand intérêt qu'accordent les deux nations à l'Afrique, conformément à une volonté maintes fois exprimée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Barack Obama.



Du développement humain aux questions sécuritaires pressantes de l'heure, en passant par l'impérieuse nécessité de mettre en place les conditions propices pour un décollage économique abouti des pays africains, le texte met en avant la volonté de Rabat et Washington de fédérer leurs ressources, savoir-faire et expertises dans les domaines précités dans le cadre d'une triangulaire vertueuse et ambitieuse.

C'est ainsi que Washington a saisi l'opportunité de cette 3ème session, co-présidée par le Chef de la diplomatie US, John Kerry, et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, pour saluer de nouveau, le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans la promotion du développement humain en Afrique.

Les deux responsables ont réaffirmé la volonté des deux pays de travailler de concert dans le but d'assurer la stabilité et la sécurité, ainsi que la croissance économique en Afrique à travers une approche globale et coordonnée, englobant notamment la sécurité alimentaire, l'accès à l'énergie, la prévention des conflits et la préservation des identités culturelles et religieuses.

Fort de cette dynamique, le Millenium Challenge Corporation (MCC) et le Maroc ont signé, ce jeudi à Washington, un mémorandum d'entente en vertu duquel le Royaume met à la disposition des pays africains son "expérience exemplaire" et son assistance technique dans plusieurs secteurs productifs.

L'accord de trois ans prévoit que la coopération entre les deux parties porte sur les moyens susceptibles de faciliter le partage de l'expérience du Maroc avec les pays du continent, promouvoir les investissements privés et servir de modèle pour la coopération Sud-Sud.

"Le Maroc a établi des liens historiques, culturels et économiques avec plusieurs pays africains où le MCC est engagé. Les capacités techniques, l'expérience exemplaire et les compétences du Royaume dans divers secteurs productifs lui permettent d'apporter une expertise utile aux efforts de développement soutenus par des fonds du MCC", s'est-on réjoui auprès de cet organisme.

Ce nouveau cadre de coopération repose sur la "vision commune" du MCC et du Maroc en matière de réduction de la pauvreté en Afrique à travers la promotion de la croissance économique durable, en se focalisant notamment sur la promotion des nouvelles technologies et des modèles commerciaux innovants pour favoriser l'entreprenariat, indique-t-on de même source.

Les deux parties s'engagent ainsi à lancer une série d'activités visant à promouvoir la croissance économique durable, identifier et développer les "opportunités stratégiques" et à coopérer aux niveaux national ou régional dans les pays ou régions concernés.

Concernant les questions sécuritaires qui obèrent le continent africain, Rabat et Washington ont démontré au grand jour leur analyse partagée de la crise malienne, en réitérant la nécessité d'une solution globale qui s'attaque aux racines du conflit et qui soit "librement agréée" par toutes les parties concernées au Mali.

Cette solution, insistent les deux capitales dans le communiqué conjoint ayant sanctionné la 3è session du Dialogue stratégique, doit assurer une réconciliation véritable et durable qui "engage et qui soit librement consentie" par toutes les parties concernées, tout en veillant à "préserver l'unité et la souveraineté du Mali".



               Partager Partager