Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr



Sahar ABDELLI - publié le Jeudi 14 Avril à 15:26

Devenons-nous individualistes ?




Sahar ABDELLI - S’interroger sur l’individualisme de la société marocaine, c’est dans une large mesure, vouloir comprendre nos mutations comportementales et tendances relationnelles.



L’adhésion à l’individualisme devient-elle un phénomène monnaie courante, Est –elle un choix ou plutôt une obligation dans un environnement qui ne jure que par l’intérêt pécuniaire, et l’égocentrisme ? Loin de vouloir répondre catégoriquement, je vous invite à mener collectivement et non individuellement une fructueuse réflexion, dans ce sens.

Adam Smith n’a-t-il pas fait allusion dans sa théorie de la main invisible à l’individualisme affirmant que l’intérêt personnel de tout un chacun contribue grâce à cette main invisible à avoir l’intérêt général de toute une société.

Cette autonomie proclamée pour un oui ou pour un non ne s’est-elle pas transformée à un individualisme exacerbé, Le désir de jouir indépendamment de la liberté d’expression, du droit de dire ou de ne pas dire, la volonté d’investir des terrains très variés, de mener des chantiers de grande ampleur, d’atteindre une large audience, de tracer ses empruntes dans la page de l’histoire, de dire Non quand l’autre dit oui, de rester sage quand autour de soi se lève un vent de folie.

Comment assurer une cohésion dans une société individualiste où chaque individu poursuit son intérêt particulier? Ne pense-t-on pas aussi souvent que possible, au plus profond de nous même « moi et après moi le déluge » ou dans notre langage dialectal ARRASI YA RASSI. Certains restent au Bled, d’autres le quittent ! Ce choix est-il tempéré par le désir de satisfaire un besoin d’appartenance individuel ?
L’individualisme n’est-il pas une conception politique, culturelle, sociale et morale omniprésente dans tous les aspects de notre quotidien ?

Concrètement parlons, le quidam qui jette un déchet par terre, commettant ainsi un incivisme assimilé à un individualisme égoïste, un manager qui abuse de son pouvoir en harcelant sexuellement sa subordonnée pour satisfaire ses animosités individuelles au détriment des valeurs de la collectivité, un élu parlementaire qui met à l’écart les attentes du groupe qu’il représente afin de maximiser ses satisfactions individuelles, Un Homosexuel qui veut être reconnu tout en rejettent l’homophobie d’autrui refusant de comprendre ses anomalies et complexes individuelles. Les exemples ne manquent pas pour confirmer les tendances individualistes et qui à courte vue s’assimilent à l’égoïsme, l’incivisme et le déficit éducationnel.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles