Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Prof. Said Sayagh - publié le Samedi 5 Juin à 11:59

Deux remarques à propos de « La flotille »




1. J’avoue que je me suis tout de suite demandé si Tsahal et les autres services compétents avaient fait leur boulot ; Comment accepter qu’une opération de tous les dangers, annoncée depuis longtemps n’a-t-elle pas suscité la parade qui s’impose? Comment n’a-t-on pas empêché de nuire des individus et des organisations animés des intensions les plus inavouables ? Des soldats aguerris peuvent-ils tomber dans un guêpier pareil ?



J’ai pesté, mais bien sûr que cela ne sert à rien.

Je suis maintenant convaincu qu’un pays démocratique, Israël en l’occurrence, peut être à court de préparation face à des groupes démocratophobes. Pour ces derniers, la haine, la roublardise, l’irresponsabilité et l’absence de limites dans leur engagement destructeur.

En face, la rigueur, la discipline, l’application des règles peuvent être perturbées.  

J’ai lu et entendu un certain nombre de témoignages désemparés devant la déferlante médiatique. C’est terrifiant une foule qui hurle à la mort, cela réveille des hantises encore non guéries. Les supposés pacifistes hurlaient fort le cri de ralliement guerrier : « Khaybar, Khaybar ya Yahoud, Jaysh Muhammad saya°ud »  

2 Que penser de la Turquie ? Un ami qui se détourne ? La montée de l’Islamisme radical dans un pays qu’on espérait acquis à la Démocratie ?

Israël encore isolé ? Et au-delà de la Turquie, l’Europe, vieille et fatiguée, en tout cas avide de spectacle ?

Je voudrais dire à ceux qui ont senti comme un air d’Injustice souffler violemment ces derniers temps qu’il n’y a pas de quoi rougir.

La Turquie qui rêvait d rejouer un premier rôle dans la région après sa déception européenne trouve là à appuyer ses desseins. Plus arabe que les Arabes, plus islamique que les Islamistes, comme l’Iran, l’autre larron.

Le problème, si problème il y a, c’est que les Arabes sont hors débat. En sont-ils seulement conscients ! Ceci est une autre histoire.

Je conclurai en disant que ce qui ressort de cet épisode de la « flotille de pacotille » c’est qu’il y aura toujours un parti de ceux qui marchent devant et celui de ceux qui veulent empêcher la marche Ce sont ceux qui marchent qui font triompher la vie.



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles