Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mercredi 9 Septembre à 17:00

Des traces de farine datant de 32 mille ans découvertes dans une grotte au sud de l'Italie



Rome - Des traces de farine datant de 32 mille ans ont été découvertes par des archéologues italiens dans une grotte du Gargano, région naturelle située dans la province de Foggia dans le sud de l'Italie.



L'archéologue Marta Mariotti de l'université de Florence et ses collègues viennent de montrer qu'il y a 32.000 ans l'Homo Sapiens fabriquait déjà de la farine, à partir de l'avoine, avec laquelle il cuisinait peut-être de la bouillie, voire une sorte de pain.

Cette découverte démontre que les techniques pour préparer la farine à partir de céréales sont plus anciennes que ce que l'on avait imaginé jusqu'à présent, selon les auteurs de cette découverte dont ce fait l'écho la presse transalpine.

Les chercheurs ont examiné les résidus végétaux retrouvés dans les sillons de meules découvertes dans la grotte. 'Sur la superficie de la meule nous avons découvert des granules d'amidon d'avoine, probablement de l'avoine barbue, ce qui témoigne, pour la première fois, de l'utilisation de cette plante'', a expliqué Mme Mariotti pour qui le bon état de conservation des granules 'nous ont poussé à croire qu'ils ont été soumis à un traitement de séchage avant d'être moulus''.

L'archéologue italienne estime que 'le traitement des grains passe par plusieurs étapes après la collecte, dont le traitement thermique et la mouture, démontrés par l'équipe d'archéologues, et ensuite, probablement, l'ajout de l'eau avant la cuisson''. 'Il s'agit d'un procédé encore utilisé jusqu'à nos jours en Asie'', a-t-elle relevé.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara