Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


AFP - publié le Dimanche 3 Avril à 21:18

Des pays musulmans demandent à l'Arménie un retrait du Nagorny-Karabakh



L'Organisation de la coopération islamique (OCI) qui regroupe 57 pays dont l'Azerbaïdjan a demandé dimanche à l'Arménie de retirer ses troupes de la région séparatiste du Nagorny-Karabakh où des affrontements avec l'armée azerbaïdjanaise ont fait 30 morts.



Le Nagorny-Karabakh est une région d'Azerbaïdjan à majorité arménienne située entre l'Iran, la Russie et la Turquie.

L'OCI appelle "au retrait immédiat, total et inconditionnel des forces arméniennes dans le Nagorny-Karabakh et dans les autres territoires azerbaïdjanais occupés", a-t-elle précisé dans un communiqué. Elle a accusé l'Arménie de poursuivre une "politique d'agression" et de "violer la trêve".

Le Nagorny-Karabakh, enjeu d'un conflit qui a fait 30.000 morts entre 1988 et 1994 et des centaines de milliers de réfugiés, principalement azerbaïdjanais, a proclamé fin 1991 son indépendance qu'aucun pays, même l'Arménie, ne reconnaît.

Vendredi et samedi, des affrontements ont de nouveau éclaté dans cette région, faisant 30 morts, dix-huit soldats des forces arméniennes et 12 des forces azerbaïdjanaises.

L'Azerbaïdjan et l'Arménie se sont mutuellement accusés dimanche de continuer les tirs malgré la trêve unilatérale annoncée par Bakou.

Le secrétaire général de l'OCI a souligné "l'importance d'intensifier les efforts internationaux (...) afin de trouver une solution politique au conflit".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus