Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh



Polisario confidentiel - publié le Jeudi 22 Juillet à 13:39

Des militaires du Polisario désertent pour rejoindre AQMI






Des militaires du Polisario désertent pour rejoindre AQMI
C’est désormais devenu une certitude, des liens forts se sont noués entre certains éléments radicaux du front Polisario et Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI).

Depuis deux jours, le procès qui se déroule à Nouakchott a démontré sans l’ombre d’une ambigüité que plusieurs cadres militaires du mouvement de guérilla auraient rejoint le mouvement terroriste et se seraient livré à des enlèvements de ressortissant européens, dont notamment trois humanitaires espagnols kidnappés aux alentours de Nouadhibou en Novembre 2009. Un témoignage accablant Omar « le Sahraoui », de son vrai nom Omar Ould Hamma, est venu confirmer que cet ancien officier supérieur du Front Polisario aurait acheté près de 100 litres d’essence « payés en euros » aux alentours de Noaudibhou, quelques heures seulement avant l’enlèvement des humanitaires de l’ONG « Barcelona Accio Solidaria », alors que Omar « Le Sahroui » affirmait avec force qu’il se trouvait au Mali à cette période.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».